Israël en guerre - Jour 259

Rechercher
En direct

Tsahal : Plusieurs éléments du Hezbollah visés par une frappe aérienne au sud-Liban

Malgré le jugement de la CIJ, l'armée continue son raid à Gaza, tuant des terroristes et détruisant des tunnels ; Un navire transportant des aides humanitaires s'échoue à Ashdod * Le G7 appelle Israël à maintenir ses liens bancaires avec les Palestiniens

  • Les troupes de Tsahal en opération dans le nord de Gaza, à Jabaliya, une image diffusée le 25 mai 2024. (Crédit : Armée israélienne)
    Les troupes de Tsahal en opération dans le nord de Gaza, à Jabaliya, une image diffusée le 25 mai 2024. (Crédit : Armée israélienne)
  • Un navire américain échoué sur la plage d'Ashdod, le 25 mai 2024. (Autorisation)
    Un navire américain échoué sur la plage d'Ashdod, le 25 mai 2024. (Autorisation)

CENTCOM : Les Houthis ont lancé deux missiles balistiques antinavires vers la mer Rouge

Le Commandement central américain (CENTCOM) a déclaré que les Houthis du Yémen, soutenus par l’Iran, avaient lancé deux missiles balistiques anti-navires en direction de la mer Rouge, tôt ce matin.

Dans un article publié sur X, le CENTCOM a déclaré que l’attaque n’avait fait aucun blessé.

Depuis novembre, les Houthis, qui contrôlent la capitale du Yémen, Sanaa, et une grande partie de la côte de la mer Rouge, ont lancé des dizaines d’attaques dans le secteur.

Celui que les États-Unis considèrent comme un groupe terroriste explique que ses actions sont des témoignages de solidarité envers les Palestiniens pris dans la guerre à Gaza, déclenchée par l’attaque de l’organisation terroriste palestinienne du Hamas, le 7 octobre dernier, au cours de laquelle 1 200 personnes ont été assassinées en Israël et 252, prises en otage.

Tsahal : Plusieurs éléments du Hezbollah visés par une frappe aérienne au sud-Liban

Plusieurs éléments du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah ont été pris pour cible lors d’une frappe aérienne dans la région d’Aitaroun, dans le sud du Liban, en début de soirée, indique l’armée israélienne.

Tsahal affirme que les terroristes ont été repérés dans un bâtiment utilisé par le Hezbollah.

Ce soir, des missiles et des roquettes ont également été lancés depuis le Liban sur un certain nombre de sites dans le nord d’Israël, causant des dégâts à Shtula et Metula. Aucun blessé n’est à déplorer.

Le Hezbollah a revendiqué au moins huit attaques dans le nord aujourd’hui.

Le groupe terroriste a également mentionné le nom d’un de ses éléments tué lors d’une frappe israélienne, ce qui porte à au moins 314 le nombre de ses morts depuis le début de la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Tel Aviv : La garde montée disperse un sit-in anti-gouvernement réclamant un accord

Des manifestants anti-gouvernement marchent de la rue Begin vers la Place de la Démocratie à Tel Aviv, le 25 mai 2024. (Crédit : Eitan Slonim/Mouvement pour la démocratie)
Des manifestants anti-gouvernement marchent de la rue Begin vers la Place de la Démocratie à Tel Aviv, le 25 mai 2024. (Crédit : Eitan Slonim/Mouvement pour la démocratie)

La police, notamment la garde montée, dispersent un sit-in sur la Place de la Démocratie, dans la rue Kaplan de Tel Aviv, qui bloquait la circulation pour réclamer un accord pour la libération des otages et la destitution du gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Plus tôt dans la soirée, les manifestants anti-gouvernement ont marché le long de la rue Begin pour rejoindre les familles des otages détenus par les groupes terroristes à Gaza depuis le 7 octobre pour la manifestation après leur rassemblement hebdomadaire.

Des photos de la manifestation montrent des manifestants défilant avec une banderole sur laquelle on peut lire : « Le gouvernement a renoncé (aux otages). Le peuple les ramènera à la maison. »

Sur la Place de la Démocratie, des manifestants allument un feu pour marquer la veille de la fête de Lag BaOmer ce soir.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent plusieurs policiers entourant un manifestant et le sortant de force de la foule.

On ignore si l’homme a été officiellement arrêté. Les sites des médias israéliens rapportent que deux manifestants ont été arrêtés lors des rassemblements de ce soir.

Ynet rapporte qu’Einav Zangauker, dont le fils Matan est détenu par des groupes terroristes à Gaza, est arrêté par la police lors du rassemblement rue Kaplan.

Une autre vidéo montre des policiers à cheval dispersant des manifestants à Tel Aviv aux cris de « honte, honte ! »

Le mouvement de protestation anti-gouvernement affirme que certains militants bloquent les camions-canons à eau pour empêcher la police de les utiliser pour disperser les foules.

Des manifestations similaires contre le gouvernement ont lieu simultanément dans tout le pays, dans des villes comme Jérusalem, Raanana, Netanya et devant la résidence privée de Netanyahu à Césarée.

À VOIR : Les célébrations du Lag BaOmer débutent au mur Occidental de Jérusalem

Les célébrations du Lag BaOmer ont débuté au mur Occidental de Jérusalem et sont retransmises en direct sur Internet.

Des centaines d’hommes et de garçons haredim – ou ultra-orthodoxes – chantent et dansent autour d’un feu au milieu de l’esplanade du mur Occidental.

Cette année, le gouvernement a annulé le pèlerinage annuel de Lag BaOmer au mont Meron, en Galilée, par crainte des tirs de roquettes en provenance du Liban, alors que les terroristes chiites libanais du Hezbollah mènent quotidiennement des attaques transfrontalières.

Dans de nombreuses communautés laïques et religieuses nationales, Lag BaOmer est une date relativement mineure. Les enfants et les familles font des feux la veille de Lag BaOmer, dont le nom signifie le 33e jour du mois de Omer, qui coïncide avec le 18 du mois hébraïque de Iyar, la période de 49 jours qui sépare Pessah de Shavouot – selon le calendrier juif.

Pour de nombreux haredim, il s’agit d’un événement majeur. Le Talmud l’associe à une épidémie qui a emporté des milliers d’étudiants de Rabbi Akiva, l’une des plus grandes figures rabbiniques de l’époque et l’un des dix saints exécutés plus tard par les Romains pour avoir enseigné la Torah. Selon la légende, la peste a pris fin le jour de Lag BaOmer.

Décès de la mère du chef du Hezbollah ; quittera-t-il son bunker de Beyrouth pour les obsèques ?

La mère du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, est décédée, selon un communiqué du groupe terroriste chiite libanais et repris par les médias arabes et iraniens.

« L’honorable Mme Hajja Umm Hassan, mère de Son Éminence le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, est décédée dans la miséricorde de Dieu tout-puissant », indique le communiqué du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah.

Les funérailles auront lieu dimanche au sud de Beyrouth, la capitale libanaise. Personne ne sait si Nasrallah, qui a rarement quitté son bunker de Beyrouth pour faire des apparitions publiques ces dernières années, assistera à l’enterrement.

Un officiel du Hamas nie que des négociations sur les otages reprendront cette semaine, blâmant Israël pour avoir rejeté la dernière proposition

Un responsable du Hamas a démenti les informations retransmises par les médias qui laissaient entendre que des discussions sur la finalisation d’un accord qui ouvrirait la porte à la libération des otages reprendront mardi.

« Il n’y a pas de date », a dit l’officiel du Hamas à Reuters alors qu’il était interrogé sur ces informations.

Des propos qui ont été tenus après qu’un responsable israélien de premier plan a indiqué au Times of Israel que les négociations portant sur une trêve à Gaza et sur la remise en liberté des otages actuellement gardés en captivité par le Hamas reprendraient la semaine prochaine.

De son côté, le chef du Mossad, David Barnea, est revenu en Israël dans la journée de samedi après s’être entretenu avec les médiateurs américains et qataris à Paris sur la question des pourparlers actuellement dans l’impasse.

De plus, Osama Hamdam, une personnalité du Hamas, a déclaré, selon Al-Jazeera, qu’Israël avait rejeté une proposition que le groupe terroriste avait acceptée, disant qu’il « n’y a aucune garantie qu’Israël acceptera de nouvelles propositions pour relancer les négociations ».

« Les discussions sur le fait qu’Israël serait prêt à accepter un calme continu ne sont pas suffisantes », aurait-il ajouté, une référence apparente à l’insistance placée par le Hamas sur la nécessité d’arrêter la guerre comme condition préalable à un accord sur les otages – une perspective qu’Israël a rejetée de manière répétée.

Tsahal : Un soldat grièvement blessé au combat au nord de Gaza évacué pour être soigné

Un réserviste du 6828e bataillon de la Brigade Bislamach a été grièvement blessé plus tôt dans la journée lors de combats contre des terroristes dans le nord de la bande de Gaza, indique l’armée israélienne.

Il a été évacué vers un hôpital pour y recevoir des soins.

Le Hamas a planifié des attentats contre l’ambassade israélienne et une base militaire américaine en Allemagne – Média

Deux suspects sont conduits d'un hélicoptère à une voiture par des policiers sur un héliport à Karlsruhe, en Allemagne, le 15 décembre 2023. (Crédit : Uli Deck/dpa via AP)
Deux suspects sont conduits d'un hélicoptère à une voiture par des policiers sur un héliport à Karlsruhe, en Allemagne, le 15 décembre 2023. (Crédit : Uli Deck/dpa via AP)

Une cellule terroriste du Hamas aurait prévu de commettre des attentats contre l’ambassade israélienne et contre une base militaire sur le territoire allemand, a rapporté le journal allemand Welt am Sonntag.

Ces cibles auraient été découvertes sur le téléphone mobile d’un suspect, arrêté à Berlin au mois de décembre et qui est accusé par le parquet allemand d’avoir cherché des endroits pour y cacher des armes pour le compte du groupe du Hamas, a indiqué le journal, qui a cité des sources proches des services de sécurité du pays.

Toujours selon le journal, le suspect, qui est d’origine libanaise, aurait reçu ses instructions de la part de responsables du Hamas au Liban.

Le Bureau du Premier ministre avait révélé, au mois de janvier, que le Hamas chapeautait un réseau en Europe placé sous le commandement de chefs terroristes du Liban et qu’il avait l’intention d’attaquer des cibles juives et israéliennes à l’étranger.

L’armée de l’air frappe des bâtiments du Hezbollah dans des villes du sud du Liban

Les avions de chasse israéliens ont bombardé plusieurs bâtiments qui, selon Tsahal, étaient utilisés par le Hezbollah à Odaisseh, Yaroun, et Marwahin, des villes du sud du Liban.

L’armée a ajouté que les troupes avaient attaqué les secteurs situés aux environs de Matmoura, Hamoul, Rachaya Al Foukhar et as-Sawana à l’aide de tirs d’artillerie pour « supprimer des menaces ».

35 903 personnes sont mortes à Gaza, selon le Hamas

Une Palestinienne déplacée fait la cuisine sur un poêle à bois à Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, le 24 mai 2024. (Crédit : Bashar Taleb/AFP)
Une Palestinienne déplacée fait la cuisine sur un poêle à bois à Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, le 24 mai 2024. (Crédit : Bashar Taleb/AFP)

Ce sont 35 903 Palestiniens au total qui ont été tués depuis le début de l’offensive militaire israélienne à Gaza, le 7 octobre, a fait savoir le ministère de la Santé dirigé par le Hamas dans un communiqué.

Des chiffres qui sont invérifiables et seulement 25 000 morts ont pu être identifiés, jusqu’à présent, dans les hôpitaux. Le bilan relayé par le Hamas comprend environ 15 000 terroristes qu’Israël affirme avoir abattus dans le cadre de sa campagne.

L’État juif déclare également avoir tué environ un millier d’hommes armés sur son territoire, le 7 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.