Un activiste interpelle Gideon Saar au sujet de sa fille qui fréquente un arabe
Rechercher

Un activiste interpelle Gideon Saar au sujet de sa fille qui fréquente un arabe

Dans une lettre ouverte au député Likud Gideon Saar, le président de Lehava, Bentzi Gopstein, dit qu'il n'est pas animé par le racisme mais par la perpétuation du peuple juif

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Gideon Saar, (à droite), lors d'une tournée électorale du Likud à Jérusalem, le 4 avril 2019. (Photo par Hadas Parush/Flash90) ; Benzi Gopstein, (à gauche) président de Lehava, assiste à une campagne électorale de l'Union des partis de droite à Bat Yam, le 6 avril 2019. (Flash90)
Gideon Saar, (à droite), lors d'une tournée électorale du Likud à Jérusalem, le 4 avril 2019. (Photo par Hadas Parush/Flash90) ; Benzi Gopstein, (à gauche) président de Lehava, assiste à une campagne électorale de l'Union des partis de droite à Bat Yam, le 6 avril 2019. (Flash90)

Le chef d’une organisation anti-coexistence d’extrême droite a envoyé mardi une lettre ouverte à un éminent député du Likud pour lui demander de rompre la relation de sa fille avec un Arabe israélien.

La lettre de Bentzi Gopstein, directeur de Lehava, est parue moins d’un jour après que le quotidien Maariv a révélé que la fille du député Gideon Saar, Alona, sort avec Amir Khoury, l’un des comédiens de la célèbre série israélienne « Fauda ».

« Il ne s’agit pas de racisme, Dieu nous en préserve, mais de la survie du peuple juif », écrit Gopstein. « Il arrive parfois qu’au nom de l’amour, certains oublient d’où ils viennent et où ils vont. Il leur semble que [les Juifs] sont un peuple comme toutes les nations, et que l’amour est aveugle et au-dessus de tout. »

Gopstein poursuit en disant à Saar qu’il est de sa responsabilité, en tant que père juif, de « rappeler avec amour » à sa fille son héritage et « la préservation du peuple juif ».

Amir Khoury. (Capture d’écran YouTube)

Le dirigeant de Lehava conclut la lettre en proposant d’organiser une rencontre entre le député du Likud et les « professionnels » de son organisation anti-assimilation qui ont de l’expérience dans la gestion de telles relations.

Saar a décliné la demande du Times of Israel de commenter la lettre.

Gopstein est membre du parti d’extrême droite Otzma Yehudit, qui a fusionné avec HaBayit HaYehudi et l’Union nationale avant les élections du mois dernier pour former l’Union des partis de droite. La fusion a été orchestrée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu afin de récupérer des voix pour le bloc de droite, qui aurait été gaspillée si les partis de la ligne dure étaient restés seuls, sans franchir le seuil électoral, a-t-il dit.

Lehava s’oppose aux mariages mixtes et à l’assimilation des juifs et des droits LGBT et tente de faire barrage à toute activité publique des non-juifs en Israël. Les députés de toutes les tendances politiques ont tenté de le désigner comme un groupe terroriste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...