Rechercher

Un adolescent heurté et tué par une voiture à Kiryat Malachi

La victime tenait un stand de phylactères à l'entrée de la ville ; le décès survient quelques heures après que trois personnes ont été tuées dans un accident près de Kiryat Gat

Le lieu d'un accident de voiture mortel à l'entrée de Kiryat Malachi, le 29 juillet 2022. (Crédit : Hatzalah)
Le lieu d'un accident de voiture mortel à l'entrée de Kiryat Malachi, le 29 juillet 2022. (Crédit : Hatzalah)

Un adolescent âgé de 15 ans qui conduisait une trottinette électrique a été tué vendredi après avoir été écrasé par une voiture à l’entrée de la ville de Kiryat Malachi.

Les secouristes du Magen David Adom dépêchés sur les lieux ont trouvé le garçon inconscient, le crâne ouvert, dans la rue David Ben Gurion et ont immédiatement tenté de le réanimer, mais ont dû, très rapidement, constater son décès.

Le conducteur qui a percuté le garçon a été placé en détention pour être interrogé ; la police a déclaré avoir ouvert une enquête.

Le maire de la ville, Eliyahu Zohar, n’a pas donné le nom de la victime mais a déclaré qu’il était membre de la communauté Habad de Kiryat Malachi et qu’il tenait un stand de phylactères ce matin-là, encourageant les passants à s’arrêter et à prier.

Ce décès est le dernier d’une série d’accidents qui ont coûté la vie à sept Israéliens au cours des dernières 48 heures, dont de nombreux jeunes.

Jeudi soir, trois personnes ont été tuées dans un accident de voiture sur la route 6 près de la ville de Kiryat Gat, dans le sud du pays. Les victimes ont ensuite été identifiées comme étant Anat Tal-Katelev et Nitzan Moshe, qui étaient des collègues de travail dans une usine de produits chimiques, et Ali Alatrash, qui conduisait l’autre véhicule et qui n’avait pas de permis.

Les amis et la famille lors des funérailles d’Anat Tal-Katelev, tuée dans un accident de voiture sur la route 6, dans un cimetière de Beit Kama, le 29 juillet 2022. (Crédit : Flash90)

Tal-Katelev a été enterrée vendredi au cimetière de la ville de Beit Kama, dans le sud du pays. Elle a été décrite comme une personne dévouée au service de la communauté, se portant volontaire en tant que clown médical dans les hôpitaux et les cliniques afin d’aider à égayer les enfants traités pour des maladies graves, en stade terminal.

« Tu vas manquer à des milliers d’enfants que tu accompagnais dans les hôpitaux », a déclaré Eli Kelerman, qui dirige l’organisation de clowns médicaux bénévoles Simcha Layeled, dont Tal-Katelev était membre.

Plus tôt jeudi, deux jeunes moniteurs israéliens, Yuval Keshet, 24 ans, et Moshe Matan Luzon, 25 ans, ont été tués et cinq autres ont été blessés dans une collision dans le désert égyptien du Sinaï.

Mercredi soir, un garçon israélien de 6 ans, Matan Tsinman, a été tué et six autres ont été blessés dans un accident sur la route 60 près de la ville d’Ariel en Cisjordanie. La mère de Tsinman, qui a été blessée dans l’accident, a affirmé que le conducteur palestinien de l’autre véhicule, qui a également été blessé, l’avait délibérément percutée pour des raisons nationalistes, ce qui a déclenché des protestations de la part des résidents d’implantation, jeudi.

Selon les dernières données du Bureau central des statistiques, 192 personnes ont été tuées sur les routes israéliennes entre janvier et juillet cette année.

L’année dernière, 361 personnes sont mortes sur les routes israéliennes, selon l’Autorité nationale de la sécurité routière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...