Un ancien chef du Mossad lance un parti politique pour les retraités
Rechercher

Un ancien chef du Mossad lance un parti politique pour les retraités

Danny Yatom, également ancien député Travailliste, a entamé le processus d'enregistrement de son parti, qui se concentrera sur les questions relatives aux personnes âgées

Danny Yatom, ancien directeur du Mossad. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Danny Yatom, ancien directeur du Mossad. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

L’ancien chef de l’agence de renseignement du Mossad, Danny Yatom, devrait lancer un nouveau parti politique pour les retraités cette semaine.

Aux côtés de Yatom, le philosophe israélien Asa Kasher, l’économiste Shlomo Maoz, la médecin et avocate Rachel Adato, et le chef d’orchestre Nancy Brandes devraient figurer sur la liste du parti.

Tout comme l’ancien parti des « retraités d’Israël », qui a remporté sept sièges aux élections de 2006 mais n’a pas réussi à franchir le seuil électoral en 2009 et 2013 et a été dissous lors des élections de 2015, le nouveau parti dirigé par Yatom se concentrera sur les problèmes des personnes âgées.

Le nouveau parti est déjà en pleine procédure d’enregistrement, une annonce officielle étant attendue cette semaine, selon une information diffusée lundi par la radio de l’armée.

Après une carrière de 30 ans dans l’armée israélienne, culminant à la tête du commandement central, Yatom a servi comme secrétaire militaire, d’abord sous le Premier ministre Yitzhak Rabin, puis, lorsque Rabin a été assassiné, sous Shimon Peres.

Le directeur sortant du Mossad, Shabtai Shavit (à gauche), passe la main à son successeur, Danny Yatom, lors d’une cérémonie organisée en 1996 au bureau du Premier ministre. (GPO)

Il a dirigé le Mossad de 1996 à 1998, a été chef de cabinet du Premier ministre Ehud Barak de 1999 à 2001, et a ensuite été membre de la Knesset pour le Parti travailliste de 2003 à 2008.

Yatom est un critique acharné du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Le nouveau parti de Yatom rejoint un terrain très fréquenté, avec le maire de Tel Aviv Ron Huldai, l’ancien comptable général du ministère des finances Yaron Zelekha, l’ancien député de Yesh Atid Ofer Shelah et l’ancien député Likud Gideon Saar qui ont créé de nouveaux partis au cours des dernières semaines, alors qu’Israël se prépare à une quatrième élection en deux ans.

Des élections ont été convoquées le mois dernier après que le gouvernement de coalition du Likud et de Kakhol lavan n’a pas réussi à se mettre d’accord sur un budget avant la date limite du 23 décembre. Les élections doivent avoir lieu le 23 mars 2021.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...