Un artiste déguisé en femme nue arrêté lors d’une mobilisation anti-Netanyahu
Rechercher

Un artiste déguisé en femme nue arrêté lors d’une mobilisation anti-Netanyahu

Zeev Engelmayer, qui participe aux manifestations devant la résidence de Netanyahu vêtu de son costume de "Shoshka", affirme avoir été déshabillé et fouillé entièrement

Samedi soir, les policiers ont arrêté le dessinateur et artiste Zeev Engelmayer lors de la manifestation de Jérusalem contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour avoir arboré un costume représentant une femme nue.

La police a expliqué avoir interpellé un homme qui était « habillé en femme nue, d’une manière qui pourrait constituer un harcèlement sexuel du public » – un crime qui n’existe pas en Israël.

Zeev Engelmayer, et son personnage appelé « Shoshka », a été un élément incontournable des manifestations hebdomadaires devant la résidence du Premier ministre dans la rue Balfour, et on ignore pour l’instant pourquoi il a été soudainement arrêté samedi soir.

Lors d’une conférence de presse à la suite des rassemblements, un porte-parole de la police a nié avoir vu l’artiste lors des manifestations précédentes.

L’artiste Zeev Engelmayer manifeste contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem, le 15 août 2020 (Olivier Fitoussi/Flash90)

Relâché plus tard dans la soirée, Zeev Engelmayer a affirmé que des officiers l’avaient forcé à se déshabiller pour pouvoir le fouiller pendant son interrogatoire.

La police israélienne n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires sur cette allégation.

Après sa remise en liberté, Zeev Engelmayer a rapporté à Haaretz que la police lui avait demandé : « Pourquoi vous promenez-vous nu ? Et si des enfants le voyaient ? ».

« Je leur ai expliqué avec frustration que c’est à cela que ressemble l’art, qu’il teste les limites, que c’est la liberté d’expression », a-t-il dit. « C’est très frustrant parce qu’il n’y a aucune compréhension de ce qu’est la protestation et de ce qu’est la liberté d’expression. »

Il a également affirmé que la police avait insinué qu’il était déguisé en Sara Netanyahu.

Des ballons en forme de phallus lors d’une manifestation devant la résidence du Premier ministre à Jérusalem, en août 2020 (Capture écran/Douzième chaîne)

La femme du Premier ministre s’est récemment plainte de s’être sentie « abusée sexuellement » par des affiches obscènes et des ballons phalliques observés pendant les manifestations.

Le mois dernier, elle a déposé une plainte auprès de la police pour harcèlement sexuel présumé de la part des manifestants, citant des slogans et des symboles explicites agités lors des manifestations devant leur résidence à Jérusalem, ainsi que des menaces de s’en prendre à elle.

Douze manifestants ont été arrêtés samedi soir à Jérusalem alors que des milliers d’entre eux sont retournés dans les rues de la capitale pour la mobilisation hebdomadaire appelant à la démission de Netanyahu en raison des accusations criminelles portées contre lui et de la façon dont son gouvernement a géré la crise du coronavirus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...