Un Australien sauvé par le père d’Amit Ben-Ygal pleure le jeune soldat défunt
Rechercher

Un Australien sauvé par le père d’Amit Ben-Ygal pleure le jeune soldat défunt

"Je suis dévasté", a dit Tom Goldman ; les familles étaient restées proches pendant des années et feu Amit Ben-Ygal appelait Goldman son "grand-père"

Baruch Ben-Yigal, le père du sergent Amit Ben-Yigal, ses proches et des amis lors des funérailles du soldat au cimetière de Beer Yaakov, le 12 mai 2020 (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)
Baruch Ben-Yigal, le père du sergent Amit Ben-Yigal, ses proches et des amis lors des funérailles du soldat au cimetière de Beer Yaakov, le 12 mai 2020 (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

SYDNEY — Il y a presque 25 ans, Tom Goldman et Baruch Ben-Ygal avaient forgé une amitié devenue plus forte au fil des ans.

Il faut dire que Ben-Ygal avait sauvé Goldman de la noyade lors des Maccabiades de 1997 en Israël, lorsque le pont du fleuve Yarkon s’était effondré au moment où l’équipe australienne se rendait à la cérémonie d’ouverture des Jeux. Ce drame avait fait quatre morts et plus de 60 blessés parmi les athlètes australiens et autres délégués de l’équipe.

Cette semaine, c’est Ben-Ygal qui a vécu une tragédie : son seul enfant, Amit, un soldat israélien âgé de 21 ans, a été tué lors d’un raid mené dans un village palestinien de Cisjordanie lorsqu’un attaquant lui a jeté une brique à la tête.

« Baruch a été membre honoraire de l’équipe australienne dans toutes les Maccabiades depuis 1997 », a déclaré Goldman à JTA. « En 2013, Amit a aidé officieusement les équipes juniors. Je suis dévasté. »

Goldman était allé en Israël, depuis Sydney, pour se rendre à la bar-mitzvah d’Amit. Amit appelait Goldman son « grand-père ».

Quand un officier de l’armée israélienne s’est rendu au domicile de Ben-Ygal pour lui apprendre la mort de son fils, Ben-Ygal lui a demandé de contacter le « grand-père » d’Amit, à Sydney.

Ben-Ygal a envoyé un message, via iPhone, à Goldman avec une photo des deux hommes et d’Amit chez lui, disant : « Ma vie est terminée. Je t’aime, Tommy. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...