Un bébé de 3 semaines hospitalisé suite à l’épidémie de rougeole
Rechercher

Un bébé de 3 semaines hospitalisé suite à l’épidémie de rougeole

L'enfant est soigné au Mayanei Hayeshua Medical Center à Bnei Brak et aurait été contaminé par sa mère non vaccinée une semaine après sa naissance

Le nouveau centre de santé mentale du centre médical Mayanei HaYeshua ("Sources de salut") dans la ville ultra-orthodoxe de Bnei Brak, le 29 mai 2016 (Yaakov Naumi/Flash90)
Le nouveau centre de santé mentale du centre médical Mayanei HaYeshua ("Sources de salut") dans la ville ultra-orthodoxe de Bnei Brak, le 29 mai 2016 (Yaakov Naumi/Flash90)

Un bébé de trois semaines en Israël a été hospitalisé pour la rougeole, devenant ainsi la plus jeune personne en Israël à avoir contracté la maladie dans la présente épidémie.

Plus de 2 000 Israéliens ont contracté la rougeole depuis le début de l’année, alors que la Knesset examine la loi qui sanctionnerait les parents qui refusent de faire vacciner leurs enfants.

Le bébé a été contaminé par sa mère, qui n’était pas vaccinée contre la rougeole, une semaine après sa naissance. La mère aurait contracté la maladie d’un parent qui n’a pas non plus été vacciné contre la rougeole, a rapporté le radiodiffuseur d’Etat Kan.

Le bébé a été hospitalisé au centre médical Mayanei Hayeshua à Bnei Brak.

Photo d’illustration : Un homme se fait vacciner à Safed, le 6 novembre 2018 (Crédit : David Cohen/FLASH90)

Mercredi, la Knesset a donné son approbation préliminaire à l’unanimité à un projet de loi qui supprimerait les crédits d’impôt et les prestations d’aide sociale aux parents qui refusent de faire vacciner leurs enfants. Il interdirait aux enfants et aux enseignants non vaccinés de se rendre dans les établissements d’enseignement en cas d’épidémie.

Plus tôt ce mois-ci, une enfant de 18 mois qui a attrapé la rougeole de ses parents non vaccinés et malades est morte dans un hôpital à Jérusalem.

L’épidémie de rougeole en Israël a été mise en cause dans l’épidémie de la communauté orthodoxe haredi de Rockland, à New York, qui est supposée avoir commencé lorsque des résidents non vaccinés ont visité Israël, contracté la maladie là-bas et la ramenant au sein de la communauté.

Pendant ce temps, lundi matin, le vice-ministre de la Santé Yaakov Litzman a déclaré à une commission d’État que le pourcentage d’enfants vaccinés contre la rougeole en Israël était de 96 %.

Itamar Grotto, directeur général du ministère de la Santé, a déclaré à la commission que la propagation de la rougeole ralentissait et que le ministère espérait que le mois prochain, selon Kan, le nombre de patients dans le pays allait diminuer.

Dimanche, le ministère de la Santé a annoncé qu’une personne infectée par la rougeole avait pris un vol entre la Roumanie et Israël le 20 novembre et que des passagers non vaccinés risquaient de contracter cette maladie. Le ministère a exhorté ces passagers à consulter un médecin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...