Un chef militaire syrien : les rebelles sunnites sont des “mercenaires des juifs”
Rechercher

Un chef militaire syrien : les rebelles sunnites sont des “mercenaires des juifs”

Le dirigeant d’un groupe irakien affilié au Hezbollah réprimande les sunnites « illusionnés », hurle « non à Israël », qu’il pense être responsable du conflit

Le cheikh Akram al-Kabi, dirigeant de la milice al-Nujaba (MEMRI)
Le cheikh Akram al-Kabi, dirigeant de la milice al-Nujaba (MEMRI)

Dans une vidéo mise en ligne en décembre, des miliciens irakiens se battant dans la guerre civile syrienne déclarent que les rebelles sunnites sont « des mercenaires des juifs et des Américains ».

Dans la vidéo, le cheikh Akram al-Kabi, dirigeant de la milice al-Nujaba qui vient d’Irak et est lié à l’organisation libanaise Hezbollah, criant des slogans qui sont repris par ses supporters :
« Non à l’Amérique ! Non à Israël ! Mort aux sunnites !», crie-t-il.

Il réprimande les sunnites « illusionnés », qu’il appelle « des mercenaires des juifs et des américains ».

Dans la seconde partie de la vidéo, un milicien armé crie : « Le mouvement al-Nujaba est prêt à la guerre et la victoire est proche, selon la volonté d’Allah ».

Les accusations selon lesquelles les juifs et Israël sont responsables des atrocités de la guerre civile syrienne sont communes dans le monde arabe, les différents acteurs s’accusant l’un l’autre en des occasions variées d’être des complices sionistes.

Plus de 250 000 personnes ont été tuées et des millions déplacées pendant les presque cinq années du conflit syrien, qui a laissé le pays divisé et dévasté. Les extrémistes islamiques, qui comprennent le groupe Etat islamique et son rival, le Front al-Nosra, contrôlent environ la moitié du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...