Rechercher

Un classement des villes israéliennes où il fait bon vivre

Selon les données du Bureau des statistiques, c'est dans les villes du centre d'Israël que l'on jouit de la meilleure qualité de vie - à part à Bat Yam

Vue aérienne de la ville israélienne de Rishon le Tzion, le 17 décembre 2019. (Crédit : Moshe Shai/FLASH90)
Vue aérienne de la ville israélienne de Rishon le Tzion, le 17 décembre 2019. (Crédit : Moshe Shai/FLASH90)

Rishon Lezion, ville voisine de Tel Aviv, offrirait la meilleure qualité de vie parmi toutes les villes en Israël, selon une enquête menée par le Bureau central des statistiques (CBS).

L’étude a utilisé 86 critères pour évaluer tous les aspects de la vie, allant des perspectives d’emploi et des résultats aux examens de fin d’études secondaires, en passant par le logement et l’accès aux parcs, jusqu’à l’inclusion numérique et aux sentiments de satisfaction et de solitude, dans 16 villes comptant chacune plus de 100 000 habitants.

D’après les données enregistrées jusqu’en 2021, Rishon Lezion a dépassé la moyenne nationale dans 35 domaines. La ville, qui fait partie de la zone métropolitaine de Tel Aviv et a été fondée par des immigrants russes en 1882, est arrivée en tête en termes de satisfaction par rapport au logement et à la surface habitable globale. Elle a également obtenu les meilleurs résultats en ce qui concerne les chances de promotion au travail, la satisfaction des membres de la famille et le pourcentage d’utilisateurs d’Internet. La ville a également obtenu les scores les plus bas en ce qui concerne les dépressions et l’isolement.

Parmi les autres villes ayant obtenu des scores particulièrement élevés sur l’ensemble des mesures de la qualité de vie, on trouve Petah Tikva, en tête pour la propreté des zones résidentielles, Netanya, pour le faible coût des logements, et Ashkelon, classée deuxième en termes de satisfaction générale de la vie.

Les habitants de Rehovot sont les plus satisfaits en matière de revenus et font confiance au système de santé, tandis que Ramat Gan a le plus faible taux de chômage à long terme, la plus grande confiance dans le système juridique et le plus grand nombre d’utilisateurs de services gouvernementaux en ligne. Kfar Saba a le revenu médian le plus élevé et le plus faible pourcentage de ménages qui consacrent plus de 30 % de leur salaire mensuel net au logement.

Tel Aviv-Jaffa est bien classée en termes de mesures liées à l’emploi. Mais la plus grande zone métropolitaine d’Israël a été placée plus bas dans les mesures liées au logement. La ville affiche aujourd’hui le prix moyen des appartements le plus élevé du pays, soit un peu moins de 3 millions de shekels, et en 2021, au moment de la collecte des données, elle avait été désignée comme la ville la plus chère du monde.

Haïfa se trouve au milieu du groupe de villes. Les villes où selon l’ensemble des critères évalués, la qualité de vie serait la plus mauvaise sont Bnei Brak, Beer Sheva, Ashdod, Holon, Jérusalem et Bat Yam (par ordre décroissant). Jérusalem a vu sa note globale baisser en raison de son taux d’emploi et du pourcentage d’adolescents ayant obtenu un diplôme d’études secondaires.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.