Un conseil de consommateurs observe les écarts de prix sur les denrées de Pessah
Rechercher

Un conseil de consommateurs observe les écarts de prix sur les denrées de Pessah

En raison d'écarts de prix importants entre les supermarchés concernant la matza et différents produits, il est conseillé aux consommateurs de vérifier les tarifs

Une femme achète de la matzah dans un supermarché de Jérusalem, le 31 mars 2020. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
Une femme achète de la matzah dans un supermarché de Jérusalem, le 31 mars 2020. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

À moins d’une semaine de la fête de Pessah, qui commencera le mercredi 8 avril au soir, le Conseil des Consommateurs israéliens a fait état jeudi d’écarts entre les différents magasins, allant jusqu’à 42 % pour les prix de la matza, le pain azyme traditionnel, et de plus de 110 % pour la fécule de pomme de terre.

Ces écarts sont similaires à ceux observés l’année dernière.

Une étude réalisée mardi sur les prix de six sortes de matzot populaires dans 38 chaînes de vente au détail et magasins d’alimentation dans tout le pays a révélé que l’enseigne Machsanei HaShuk faisait payer 120 shekels pour un kilogramme de matza shmoura de la marque Birkat Hapesach faite à la main (la variété répondant aux plus hauts standards de cacheroute) alors que Fresh Market ne facture que 69,99 shekels le kilo.

La marque Matzot Hagadah Aviv (1 kilogramme) coûte 14,9 shekels au magasin Super Alonit et Salah Dabah, contre 10 shekels chez Reshet Bee.

L’enseigne Super Alonit propose la marque Matzot Rishon 5 pour 35 shekels les 2,5 kilogrammes, tandis que Machsanei HaShuk les vend 23 shekels.

Un écart important a été observé sur le paquet de 2,5 kilogrammes de Hamishia Matzot Aviv, qui se vend pour 33,6 shekels à Super Alonit et pour 24,90 chez Rami Levy King Store.

Des employés préparent la matza, le pain sans levain mangé pendant la fête juive de huit jours de Pessah, à l’usine Aviv Matza à Bnei Brak le 14 avril 2019. (Crédit : Flash 90)

Cela était également le cas pour le paquet de 2,5 kilogrammes de la marque Matzot Yerushalayim : chez Zol VeBeGadol, le prix est fixé à 29,80 shekels, et à 24,90 shekels chez Hetzi Hinam, Fresh Market et Shuk Mehadrin.

En ce qui concerne la matza à la farine complète de la marque Carmel, seul un écart de 7,2 % a été constaté. Osher Ad le vend pour 29,90 shekels, et 27,90 shekels chez Rami Levi.

Le conseil a également enquêté sur les prix de la farine de matza, de la fécule de maïs et de la fécule de pomme de terre, toutes utilisées couramment dans la cuisine et la pâtisserie de Pessah en remplacement de la levure classique qui fermente.

Le plus grand écart a été observé sur le paquet de 500 grammes de fécule de pomme de terre de la marque Mia. Coop Shop le vend 7,1 shekels, et Yesh Hesed 3,9 shekels.

La fécule de maïs de la marque Mia (440 grammes) est vendue 7,1 shekels à Coop Shop et 3,9 shekels à Hetzi Hinam.

Une famille israélienne célèbre le seder de Pessah, le 3 avril 2015. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

La fécule de maïs Willy Food (500 grammes) coûte 7,95 shekels chez Victory, mais seulement 4,90 chez Alonit dans les kibboutzim et moshavim.

D’importants écarts ont été constatés sur la fécule de maïs sans gluten de la marque Willy Food (10,5 shekels le kilogramme chez Maayan 2000, contre 7,3 shekels chez Victory), la farine de matza de la marque Matzot Rishon (le prix le moins cher a été observé chez Yohananof) et la fécule de fécule de pomme de terre (le prix le plus bas a été observé chez Alonit à 4,90). La farine de matza de la marque Yehuda Matza est vendue 6,96 shekels chez Super Barkat, contre 5,898 chez Rami Levy.

Ofer Marom, PDG du Conseil des consommateurs, a exhorté les consommateurs à vérifier les prix de près, tout en se félicitant que, malgré la situation économique actuelle, les prix de cette année soient similaires à ceux de l’an dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...