Un couple filmait leurs enfants dans leurs chambres et dans la salle de bain
Rechercher

Un couple filmait leurs enfants dans leurs chambres et dans la salle de bain

Des parents à Eilat auraient reçu une rémunération mensuelle de la part d'un site Web qui montrait des images intimes et sexuelles en direct de leurs enfants à des clients payants

Illustration : Une fille assise sur un canapé. (iStock de Getty Images/Wandeaw)
Illustration : Une fille assise sur un canapé. (iStock de Getty Images/Wandeaw)

Un couple israélien a été inculpé dimanche pour avoir partagé des images vidéo en direct de leurs enfants à des clients payants d’un site Web, incluant des images intimes des mineurs dans leur chambre et leur salle de bain.

Le couple, de la ville d’Eilat, dans le sud, avait installé 11 caméras dans la maison qui diffusaient constamment des images de leur fille de 11 ans et de leurs deux fils de 14 ans, en échange de paiements mensuels à partir d’un site Internet appelé watchme247, selon l’acte d’accusation déposé au tribunal de première instance d’Eilat.

Le couple a été accusé d’une série d’infractions, parmi lesquelles l’utilisation de mineurs à des fins de diffusion indécente, de harcèlement sexuel et d’atteinte à la vie privée.

Le couple, qui n’a pas été nommé, aurait contacté deux hommes qui ont lancé et exploité le site, qui a d’abord été présenté comme un nouveau type de télé-réalité, diffusant principalement du contenu à caractère sexuel à partir de domiciles privés. Le couple a accepté d’installer des caméras en échange d’un revenu mensuel.

Les caméras enregistraient et diffusaient 24 heures sur 24. Au moment de leur arrestation, il y avait 11 caméras dans la maison : trois dans la chambre de la fille de 11 ans, deux dans la chambre des garçons, une caméra dans la salle de bain, une dans la chambre des parents, deux dans la cour, une dans le salon et une dans la cuisine.

Les caméras donnaient aux téléspectateurs payants un accès illimité à tout ce qui se passait dans la maison, y compris les scènes intimes des membres de la famille et des invités dans leur maison.

Les utilisateurs pouvaient accéder à des images d’une caméra en particulier pour une durée limitée, ou payer pour des services tels que des images filmées dans les chambres à coucher de divers domiciles, l’accès à une vidéothèque et des photographies haute résolution prises à partir des films.

Le bureau du procureur de l’État a déclaré que la décision de déposer un acte d’accusation contre les parents découlait du préjudice extrême et exceptionnel que les défendeurs ont causé à la vie privée de leurs enfants, sur une longue période de temps et dans un but lucratif.

L’acte d’accusation contre les parents fait suite aux accusations portées contre les propriétaires du site Web, qui ont été déposées en janvier devant le tribunal de première instance de Petah Tivka. Les suspects – Benjamin Bar Sheshet, 46 ans, et Ofer Sela, 45 ans – auraient « supplié les membres de la famille, y compris les mineurs, de se promener nus à la maison… afin d’augmenter l’audience de la diffusion », a expliqué le tribunal, et ils ont menacé de couper tout contact avec la famille s’ils ne faisaient pas ce qui leur était demandé. Sous la pression, la famille a fourni des images d’actes sexuels impliquant des mineurs, qui comportaient des scènes de nudité partielle ou totale et comprenaient des images provenant de la salle de bain.

En outre, Bar Sheshet aurait convaincu la fille qu’il serait son agent et ferait d’elle une star de la télévision. Les deux hommes sont soupçonnés d’avoir réalisé plusieurs séances de tournage avec elle, habillée en sous-vêtements et maillots de bain, de lui avoir fait prendre des positions provocatrices et d’avoir fait des gros plans de ses fesses et de ses seins.

Sue Surkes a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...