Un cylindre de 15 tonnes tombe d’une grue sur une voiture, l’automobiliste sauvé
Rechercher

Un cylindre de 15 tonnes tombe d’une grue sur une voiture, l’automobiliste sauvé

Le chauffeur Jonathan Deri, qui ne présente que coupures et contusions, et les médecins, ont reconnu qu'un "miracle" s'est produit sur l'autoroute Ayalon

Des Israéliens font du vélo sur l'autoroute d'Ayalon déserté à Tel Aviv à Yom Kippour, le jour du pardon et la fête la plus sainte du calendrier juif, le 28 septembre 2020 (Crédit : Miriam Alster/Flash 90)
Des Israéliens font du vélo sur l'autoroute d'Ayalon déserté à Tel Aviv à Yom Kippour, le jour du pardon et la fête la plus sainte du calendrier juif, le 28 septembre 2020 (Crédit : Miriam Alster/Flash 90)

Un cylindre de fer s’est détaché dimanche d’une grue et s’est effondré sur un véhicule en mouvement, mais n’a que légèrement blessé un homme de 24 ans de Tel Aviv. Les médecins et lui-même ont salué cet incident comme un « miracle ».

La caméra de bord d’un véhicule circulant sur l’autoroute Ayalon a filmé l’accident.

Les images montrent le moment où la cargaison de métal, qui avait été reliée à une grue sur un site de construction adjacent à l’autoroute, s’est détachée de la grue et s’est écrasée sur l’autoroute.

Le cylindre, qui pèse 15 tonnes, a percuté l’avant d’une voiture, blessant le conducteur Jonathan Deri. Heureusement, ce dernier n’a été que légèrement blessé et présente des contusions et de coupures. Les ambulanciers l’ont emmené dans un état stable à l’hôpital Ichilov de la ville après l’accident.

« Nous parlons d’un véritable miracle », a déclaré Eitan Gabra Sapir, médecin du Magen David Adom. « Le véhicule qui passait sur l’autoroute a été frappé par un grand cylindre métallique qui est tombé d’une grande grue et a frappé la partie avant de la voiture. Le conducteur, qui a été blessé aux membres, marchait, conscient. »

Deri, qui se trouve toujours aux urgences, a raconté à la Douzième chaîne : « je roulais et j’ai soudain entendu un grand ‘boom’, et je me suis retrouvé avec des éraflures, des coupures sur les mains, et du sang. »

« Ce n’est que plus tard que j’ai compris qu’un énorme poteau d’environ 15 tonnes s’était détaché d’une grue et était tombé directement sur mon véhicule. Maintenant, j’ai vraiment mal au dos. Mais ce qui m’est arrivé est un miracle. Je n’arrive toujours pas à digérer ce qui s’est passé, car j’aurais pu mourir. »

« Aujourd’hui, je dois dire une bénédiction. Cela montre la chance que j’ai eue, et combien la vie est fragile. La prochaine fois que je verrai une grue, je vérifierai et m’assurerai qu’il n’y a rien au-dessus de moi. »

Il y a deux ans, quatre travailleurs ont été tués lorsqu’une grue s’est effondrée sur un chantier de construction à Yavne. L’incident a relancé l’attention sur la question de la sécurité des travailleurs, et politiciens et militants ont lancé des appels urgents pour des réformes dans l’industrie et de meilleures normes de sécurité et d’application.

En 2020, le quotidien Haaretz a indiqué que les décès dus à des accidents du travail en Israël avaient augmenté de 56 % depuis 2018.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...