Un demandeur d’asile soudanais sauve une voisine d’un incendie à Tel Aviv
Rechercher

Un demandeur d’asile soudanais sauve une voisine d’un incendie à Tel Aviv

Faiz Varoispa, 32 ans, s'est précipité dans le bâtiment pour sauver Fanny Lenz, 59 ans, dont la maison a pris feu après avoir laissé les bougies de Shabbat brûler sans surveillance

Faiz Varoispa, un demandeur d'asile soudanais qui s'est précipité dans un appartement en feu au sud de Tel Aviv pour sauver sa voisine le 12 octobre 2018 ( Capture d'écran via Ynet)
Faiz Varoispa, un demandeur d'asile soudanais qui s'est précipité dans un appartement en feu au sud de Tel Aviv pour sauver sa voisine le 12 octobre 2018 ( Capture d'écran via Ynet)

Faiz Varoispa, un demandeur d’asile soudanais de 32 ans, a secouru Fanny Lenz, 59 ans, lorsque son appartement a pris feu à Tel Aviv vendredi soir.

« Quand j’ai réalisé que quelqu’un avait besoin de mon aide, j’ai immédiatement agi et j’ai couru là-bas, et Dieu m’a donné la force de l’aider », a-t-il déclaré au site d’information YNet.

Lenz a raconté qu’elle avait allumé des bougies avant le début du Shabbat, avant de monter sur le toit de l’immeuble pour se reposer sur un sofa, où elle s’est endormie.

« Un voisin s’est précipité vers moi et m’a dit de descendre parce qu’il y avait un incendie dans l’un des appartements de l’immeuble. J’ai regardé en bas et j’ai vu que c’était mon appartement et je suis descendue en courant », a-t-elle dit au site d’information depuis son lit à l’hôpital Ichilov.

« Je suis entrée pour allumer la lumière pour voir ce qui se passait et pour chercher mon chien quand Faiz est arrivé et m’a sortie de là. »

Fanny Lenz, a été sauvée par son voisin demandeur d’asile soudanais d’un incendie dans un appartement du sud de Tel Aviv le 12 octobre 2018 (Capture d’écran via Ynet)

Varoispa et Lenz vivent dans un immeuble au sud de la ville qui abrite des dizaines de demandeurs d’asile et de travailleurs étrangers.

« J’ai vu deux voisins philippins s’enfuir de notre immeuble et ils ont crié qu’il y avait un incendie », se rappelle Varoispa.

« J’ai vu l’incendie et je me suis dit que quelqu’un avait peut-être besoin d’aide. Les gens s’enfuyaient et j’ai couru vers le haut et j’ai vu les flammes. La porte de l’appartement était légèrement entrouverte et je pouvais voir Fanny à l’intérieur », explique-t-il.

« A l’intérieur, tout était en feu et tout avait brûlé », a ajouté Varoispa, qui a été légèrement blessé pendant le sauvetage. « Je l’ai immédiatement sortie, l’ai emmenée en bas, et j’ai appelé la police pour que les pompiers viennent. »

Interrogé sur sur sa décision d’entrer dans le bâtiment en feu, Varoispa a minimisé son acte de bravoure.

« Je suis heureux d’être arrivé au bon moment et je remercie Dieu de m’avoir fait penser que quelqu’un avait peut-être besoin d’aide. Dieu m’a donné la force de monter à l’étage parce qu’il est très important d’aider toute personne, » a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...