Rechercher

Un dramaturge de 94 ans arrêté pour le meurtre présumé de sa femme à Tel Aviv

La femme, âgée de 87 ans, a été retrouvée morte dans sa baignoire en août dernier ; une autopsie a confirmé que sa mort n'était pas accidentelle

Photo d'illustration d'une personne menottée. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Photo d'illustration d'une personne menottée. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Un auteur et dramaturge bien connu de 94 ans a été arrêté jeudi en lien avec la mort de sa femme, selon la police.

L’homme, dont le nom n’a pas été rendu public, a été amené pour être interrogé sur la mort de sa femme à Tel Aviv il y a plus d’un an. Selon la police, la femme, âgée de 87 ans, a été retrouvée morte dans sa baignoire en août dernier par des ambulanciers après que son mari a appelé une ambulance.

La femme a été retrouvée couverte d’ecchymoses, et une autopsie a donc été ordonnée, à l’issue de laquelle il a été jugé que sa mort n’était pas accidentelle. La police a ouvert une enquête sous couverture sur l’incident, ce qui a conduit à l’arrestation d’aujourd’hui.

Le suspect, qui a été placé en résidence surveillée pendant 30 jours par le tribunal de première instance de Bat Yam jeudi dernier, nie tout acte répréhensible.

« Où était la police jusqu’à présent et comment l’allégation d’un prétendu danger pour le public justifiant son arrestation s’accorde-t-elle avec le fait que 14 mois entiers se sont écoulés au cours desquels l’homme est resté chez lui », ont déclaré ses avocats dans un communiqué relayé par la Douzième chaîne.

L’arrestation a eu lieu plusieurs semaines après que le quotidien Haaretz a rapporté que le suspect n’avait jamais été formellement interrogé par la police et qu’il y avait des incohérences dans ce qu’il avait dit aux enquêteurs.

Selon le journal, la police est en possession de preuves indiquant que la femme a été battue et étranglée jusqu’à ce que mort s’ensuive, ce qui contredit l’affirmation du suspect selon laquelle elle s’est suicidée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...