Un éminent joueur de football arrêté pour une vidéo d’abus sexuel
Rechercher

Un éminent joueur de football arrêté pour une vidéo d’abus sexuel

L’attaquant du Beitar Jerusalem Antony Varrene a été interrogé avec d’autres joueurs qui ont été filmés apparemment en train de molester une femme sans réaction

Gaëtan Varenne (Crédit : capture d'écran Youtube)
Gaëtan Varenne (Crédit : capture d'écran Youtube)

La police a placé mercredi en détention et interrogé trois joueurs de football israéliens filmés aux côtés d’autres joueurs en train d’abuser sexuellement d’une femme, notamment un membre de l’une des plus importantes équipes du pays.

Antony Varenne, attaquant du Beitar Jerusalem, qui est actuellement deuxième de la Premier League, est l’un des quatre hommes aperçus dans la vidéo – qui a largement circulé la semaine dernière – en train d’abuser sexuellement d’une femme qui semble sans réaction. Les hommes chantent, rient et l’humilient.

Au début de la semaine, la police a déclaré qu’elle placerait en détention les joueurs apparus dans la vidéo suite à une plainte déposée dimanche par le député Merav Michaeli, qui a demandé à la police d’enquêter sur l’incident.

L’avocat de Varrene, Haim Abergel, a affirmé mardi qu’il détenait des vidéos et des textos qui prouvaient le consentement de la femme.

Varenne, un franco-israélien, a dit : « J’ai pété les plombs. C’est arrivé une fois et cela n’arrivera plus jamais. Je devrai vivre avec cette honte pendant toute ma vie. Ceux qui me connaissent savent que ce n’est pas ce que je suis », a fait savoir la chaîne Hadashot la semaine dernière.

La vidéo avait été filmée il y a plusieurs années avant que Varenne ne joue pour le Beitar.

En plus de Varenne, deux joueurs de l’une des ligues israéliennes les moins importantes, qui n’ont pas été identifiés, ont été arrêtés et interrogés mercredi.

L’un d’entre eux serait un ami proche de la jeune femme. Il l’aurait présenté aux trois athlètes et il est soupçonné de crimes sexuels ainsi que d’avoir filmé et partagé la vidéo. Son téléphone cellulaire et son ordinateur ont été confisqués.

Pendant ce temps, l’équipe Beitar-Nordia de Jérusalem, qui joue dans la Liga Alef, a fait savoir qu’elle suspendait son joueur Michael Ross, apparu dans la vidéo, jusqu’à la conclusion de l’enquête de police.

Un communiqué émis jeudi dernier par l’Association de football israélienne dit avoir décidé, après consultation avec les avocats, de ne pas convoquer Varenne en conseil de discipline. « Nous attendons des joueurs de football et de tous les autres qu’ils se conduisent de manière appropriée et respectueuse », a indiqué le communiqué.

Selon le site d’information Walla, Varenne aurait dit à des amis que quelqu’un avait déjà tenté de lui faire du chantage en lien avec cette vidéo et qu’il craignait que d’autres ne surgissent.

La ministre de la Culture et des Sports Miri Regev a indiqué avoir été choquée d’apprendre l’existence du film.

« De tels comportements de mépris envers les femmes n’ont pas leur place », a-t-elle dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...