Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Un ex-député Balad controversé aurait « fortement influencé » le plan de Paris – média

Azmi Bishara, qui a quitté Israël en 2007 suite à des accusations d'espionnage pour le compte du Hezbollah, aurait joué un rôle dans les discussions entre les États-Unis, le Qatar, Israël et le Hamas

L'ancien député Balad, Azmi Bishara, s'adressant aux journalistes lors d'une conférence de presse après avoir démissionné de l'ambassade d'Israël au Caire et déclaré à la chaîne satellitaire Al-Jazeera qu'il ne retournerait pas en Israël, où il fait l'objet d'une enquête, au Caire, le 22 avril 2007. (Crédit : Khaled Desouki/AFP)
L'ancien député Balad, Azmi Bishara, s'adressant aux journalistes lors d'une conférence de presse après avoir démissionné de l'ambassade d'Israël au Caire et déclaré à la chaîne satellitaire Al-Jazeera qu'il ne retournerait pas en Israël, où il fait l'objet d'une enquête, au Caire, le 22 avril 2007. (Crédit : Khaled Desouki/AFP)

Le quotidien français Le Figaro a rapporté dimanche que l’ancien député de Balad, Azmi Bishara, a joué un rôle dans les discussions entre les États-Unis, le Qatar, Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas à Paris en février, afin d’élaborer les grandes lignes d’un éventuel accord sur les otages avec le groupe terroriste palestinien.

Une source citée par le journal français a indiqué que Bishara avait « fortement influencé la rédaction » de cet accord, qui prévoyait une trêve temporaire des combats à Gaza et la libération des otages détenus par le groupe terroriste palestinien du Hamas depuis le 7 octobre, en échange de la libération des prisonniers palestiniens incarcérés pour atteinte à la sécurité en Israël et de dispositions permettant l’entrée de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

L’article ajoute que Bishara est conseiller de l’émir du Qatar, Tamim ben Hamad al-Thani.

Ancienne brebis galeuse de la Knesset en raison de ses positions pro-palestiniennes, Bishara avait quitté Israël en 2007, accusé d’espionnage pour le compte du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah, ce qu’il a démenti. Il est aujourd’hui une personnalité importante des médias qataris et compte plus de 1,7 million d’abonnés sur X.

La proposition de Paris est toujours en cours de négociation, et Israël devrait envoyer une délégation au Qatar lundi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.