Un futur « cyber campus » en France, inspiré par le CyberSpark de Beer Sheva
Rechercher

Un futur « cyber campus » en France, inspiré par le CyberSpark de Beer Sheva

Le projet français devrait réunir "500 à 700 opérationnels de la cybersécurité" dans un même lieu, à l’horizon 2021

Une vue d'artiste de ce que doit devenir CyberSpark, à Beer Sheva, en Israël, inauguré en 2014. (Crédit : CyberSpark)
Une vue d'artiste de ce que doit devenir CyberSpark, à Beer Sheva, en Israël, inauguré en 2014. (Crédit : CyberSpark)

Ce mardi, le journal Les Echos a publié un article sur l’ouverture future d’un « cyber campus » en France, qui s’inspirera du CyberSpark de Beer Sheva, en Israël, qui rassemble plus de 1 500 techniciens, ingénieurs et chercheurs spécialisés en cybersécurité.

Le projet français devrait lui réunir « 500 à 700 opérationnels de la cybersécurité » dans un même lieu, à l’horizon 2021.

Dans le cadre de ce projet, Emmanuel Macron a déclaré fin octobre que les entreprises « Atos, Thales, Capgemini et Orange ont décidé de faire équipe avec l’agence nationale de cybersécurité ».

Cet été, le Premier ministre Édouard Philippe a chargé Michel Van Den Berghe, directeur général d’Orange Cyberdefense, de créer ce campus de la cybersécurité.

« Situé à Paris ou en très petite couronne, ce sera un lieu de partage d’information sur les cyber-menaces, un lieu de rencontre d’affaires, un lieu de formation et un lieu de rayonnement de l’expertise française », a déclaré le responsable politique.

De nombreuses sociétés israéliennes et étrangères comme Lockheed Martin, Deutsche Telekom, Oracle, Paypal ou IBM se sont installées au CyberSpark de Beer Sheva, inauguré en 2014 et qui est toujours en phase de développement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...