Un Gazaoui, entré en Israël avec un couteau, arrêté par l’armée israélienne
Rechercher

Un Gazaoui, entré en Israël avec un couteau, arrêté par l’armée israélienne

L'armée indique que le Palestinien a été arrêté par les soldats peu après avoir franchi la clôture de sécurité

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

La clôture de la frontière israélienne le long de la bande de Gaza, le 10 août 2014. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
La clôture de la frontière israélienne le long de la bande de Gaza, le 10 août 2014. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Les militaires israéliens ont placé en détention un Palestinien armé d’un couteau qui était entré en Israël depuis le sud de la bande de Gaza dans la nuit de lundi, a fait savoir l’armée.

L’homme a été appréhendé « à proximité de l’endroit par lequel il est entré » en Israël, selon les militaires.

Il a été confié aux services de sécurité du Shin Bet pour subir un interrogatoire.

Un porte-parole de l’armée a expliqué que si l’homme a été capturé en possession d’un couteau, son éventuel dessein de commettre un acte terroriste sur le territoire israélien restait indéterminé.

Il y a déjà eu dans le passé des Palestiniens qui sont entrés en Israël depuis Gaza qui voulaient simplement se faire attraper pour quitter l’enclave côtière frappée par la pauvreté et gouvernée par le Hamas.

Les résidents de la Bande de Gaza ont dû gérer de graves pénuries d’électricité malgré des arrangements récents qui ont eu pour objectif d’apaiser cette crise énergétique.

Israël, qui est le principal fournisseur d’électricité à Gaza, a réduit la quantité d’énergie apportée par le pays à la demande du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Du carburant diesel offert par l’Egypte voisine a permis à la centrale électrique de la bande de fonctionner à 50 % de ses capacités depuis le 21 juin mais les livraisons ont été interrompues suite à un attentat meurtrier commis contre des soldats égyptiens à proximité de la frontière au début du mois.

Le leader palestinien tente de mettre la pression sur les dirigeants du Hamas à Gaza, qui ont pris le contrôle de la bande – jusque-là entre les mains d’Abbas – il y a une décennie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...