Rechercher

Un Gazaoui inculpé pour des incendies criminels dans la ville de Ramle

Le suspect est entré en Israël pour rendre visite à sa mère malade en Cisjordanie, mais il est resté illégalement et a été recruté par les Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Suleiman Kassab, qui est soupçonné d'avoir commis deux incendies criminels dans la ville centrale de Ramle en septembre et octobre, a été inculpé le 1er novembre 2021. (Crédit : Shin Bet)
Suleiman Kassab, qui est soupçonné d'avoir commis deux incendies criminels dans la ville centrale de Ramle en septembre et octobre, a été inculpé le 1er novembre 2021. (Crédit : Shin Bet)

Tsahal a arrêté et inculpé un Palestinien de la bande de Gaza soupçonné d’avoir déclenché deux incendies criminels dans la ville centrale israélienne de Ramle en septembre et octobre, a déclaré lundi l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet.

Selon le Shin Bet, le suspect – Suleiman Kassab, 29 ans – est entré en Israël avec un permis mais est ensuite resté dans le pays illégalement.

Kassab a été accusé d’avoir déclenché deux incendies criminels à Ramle, l’un le 30 septembre et l’autre le 4 octobre. Lors de l’attaque de septembre, il est soupçonné d’avoir mis le feu à un certain nombre de cabanes, érigées pour la fête de Souccot, et en octobre, il aurait mis le feu à un bus.

Personne n’a été blessé dans ces deux attaques.

Selon le Shin Bet, Kassab avait été recruté par le groupe terroriste des Brigades des martyrs d’al-Aqsa pour mener des « attaques graves en Israël », telles que des attentats à la bombe, des enlèvements et des fusillades. Cependant, il n’avait reçu ni armement ni financement du groupe pour les mener à bien.

Kassab a été arrêté le 12 octobre et a été inculpé pour incendie criminel lundi par le procureur du district central.

Il est entré en Israël pour la première fois le 20 janvier dernier afin de rendre visite à sa mère malade, qui recevait des soins médicaux en Cisjordanie.

« Cette affaire rejoint les arrestations précédentes de résidents de Gaza qui sont entrés en Israël pour des raisons humanitaires et ont été recrutés pour mener des attaques terroristes en Israël. Cela souligne la menace potentielle évidente que représentent les [Palestiniens] vivant illégalement en Israël », a déclaré le Shin Bet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...