Un Gazaoui transportant des grenades arrêté par des soldats israéliens
Rechercher

Un Gazaoui transportant des grenades arrêté par des soldats israéliens

Selon l'armée, le Palestinien a été appréhendé après être entré en Israël depuis la bande de Gaza ; il avait dissimulé des grenades le long de la frontière avant son interpellation

Des manifestants palestiniens affrontent les forces de sécurité israéliennes lors d'une manifestation à la frontière entre Israël et Gaza, dans la partie orientale de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 10 mai 2019. (Abed Rahim Khatib/Flash90)
Des manifestants palestiniens affrontent les forces de sécurité israéliennes lors d'une manifestation à la frontière entre Israël et Gaza, dans la partie orientale de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 10 mai 2019. (Abed Rahim Khatib/Flash90)

Les soldats israéliens ont arrêté vendredi un homme armé palestinien qui était entré au sein de l’État juif depuis la bande de Gaza, ont fait savoir les militaires.

Une enquête initiale a révélé que le suspect possédait trois grenades qu’il avait dissimulées le long de la clôture frontalière avant son interpellation, a noté un communiqué émis par Tsahal.

L’armée israélienne a indiqué que le suspect, entré en Israël depuis le nord de l’enclave côtière, sera soumis à d’autres interrogatoires.

Cet incident est survenu vingt-quatre heures après que le Hamas a attribué à Israël la responsabilité d’une explosion qui a tué trois pêcheurs palestiniens qui naviguaient au large de la côte, au début de la semaine dernière.

Plusieurs factions armées palestiniennes ont alors juré de venger la mort des trois hommes.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur du Hamas, Iyad al-Bozm, a déclaré que les trois pêcheurs avaient été tués lors de l’explosion d’un drone israélien qui s’était pris dans leurs filets.

L’État juif, pour sa part, a nié toute implication dans cet incident.

La famille et les proches pleurent la mort de trois pêcheurs de la famille Al-Lahham à Khan Younes, dans le sud de la bande de Gaza, le 7 mars 2021. Trois pêcheurs palestiniens ont été tués lorsque leur bateau a explosé au large des côtes de Gaza dans la mer Méditerranée. (Abed Rahim Khatib / Flash90)

Les observateurs soupçonnent un tir de mortier ou de roquette du Hamas qui aurait touché l’embarcation des pêcheurs de manière non-intentionnelle, les tuant instantanément. Le Hamas lance régulièrement des roquettes à titre d’expérimentation vers la mer pour tester ses capacités militaires comme pour faire une démonstration de force.

Le Jihad islamique a juré de se venger d’Israël suite à l’annonce faite jeudi par le Hamas, estimant qu’Israël était pleinement responsable de la mort des trois Gazaouis.

« Les forces d’occupation sont responsables de ce crime hideux et elles ont commis cette atrocité. La résistance palestinienne apportera très certainement une réponse à ce qu’il s’est passé », a fait savoir le Jihad islamique dans une déclaration.

Suite aux menaces, les sirènes d’alarme à la roquette ont résonné dans la ville israélienne d’Ashkelon, dans le sud du pays, ainsi que dans la communauté voisine du Kibbutz Zikim. L’armée a ultérieurement fait savoir qu’il s’agissait d’une fausse alerte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...