Un hélicoptère militaire fait un atterrissage d’urgence en Cisjordanie puis redécolle
Rechercher

Un hélicoptère militaire fait un atterrissage d’urgence en Cisjordanie puis redécolle

L'armée enquête sur le problème technique qui a contraint un hélicoptère Apache à brièvement atterrir dans le sud des collines de Hébron

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Hélicoptères Apache de l'armée de l'air israélienne. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Hélicoptères Apache de l'armée de l'air israélienne. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Un hélicoptère de l’armée israélienne a procédé à un atterrissage d’urgence dans le sud de la Cisjordanie dimanche suite à un problème technique, ont fait savoir les militaires.

Dimanche soir, l’hélicoptère d’assaut Apache a connu une « erreur technique » alors qu’il survolait le sud des collines de Hébron en Cisjordanie. Il a atterri en urgence et des équipes ont oeuvré à régler la défaillance, a fait savoir l’armée.

Aussitôt que l’hélicoptère a été remis en ordre de fonctionnement, « il a décollé et il est retourné à sa base », selon un communiqué transmis par les militaires.

Israël possède deux escadrons d’Apache, qui décollent de la base aérienne Ramon dans le désert du Negev.

Alors que l’hélicoptère d’assaut était immobilisé en Cisjordanie, l’information de son atterrissage d’urgence a été cachée par le censeur militaire jusqu’à ce qu’il soit hors de danger.

L’armée n’a pas spécifié la nature du problème technique. Toutefois, le site d’information Walla a fait savoir que l’arrière de l’hélicoptère avait commencé à trembler, ce qui n’est pas dangereux en soi mais peut indiquer un problème plus grave.

L’armée a fait savoir qu’une enquête avait été ouverte sur la totalité de l’incident.

Au mois de juin, le chef des forces aériennes israéliennes avait maintenu au sol la flotte entière des hélicoptères Apache après qu’une fissure a été découverte à l’extrémité arrière du rotor.

Les hélicoptères avaient été remis en service au début du mois.

Les inspections auraient établi la présence d’une seconde fissure dans l’hélicoptère original mais déterminé que le reste de la flotte pouvait voler. Les enquêteurs avaient conclu que ces fissures étaient dues à la lourde utilisation de l’hélicoptère, qui avait enregistré plus de 2 000 heures de vol au moment où les fissures avaient commencé à se former.

Les forces aériennes avaient déclaré qu’elles allaient instituer de nouvelles réglementations en termes de sécurité, notamment en réduisant la durée de vie des pales de rotor de 80% et en mettant en oeuvre des contrôles au rayon X de toutes les pales.

Israël s’appuie sur ses hélicoptères d’assaut Apache pour fournir un soutien aérien de proximité aux troupes au sol alors que les autres types d’hélicoptères sont utilisés pour les déplacements des troupes et les approvisionnements.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...