Rechercher

Un homme abattu dans la ville arabe de Deir Hanna, dans le nord du pays

Les agresseurs de Muhammad Hatib, 24 ans, lui ont tiré dessus à plusieurs reprises. Ils n’ont pas été identifiés

Muhammad Hatib, 24 ans, abattu vendredi soir dans la ville arabe de Deir Hanna. (Courtoisie)
Muhammad Hatib, 24 ans, abattu vendredi soir dans la ville arabe de Deir Hanna. (Courtoisie)

Un jeune homme a été abattu, vendredi soir, dans la ville arabe de Deir Hanna, dans le nord du pays.

Il s’agit du dernier homicide en date parmi les 80 enregistrés dans la communauté arabe depuis le début de l’année.

Muhammad Hatib, 24 ans, a été pris pour cible à plusieurs reprises par des agresseurs non identifiés. Transféré d’urgence dans un hôpital de Tibériade dans un état critique, il a succombé à ses blessures quelque temps plus tard.

La police, qui soupçonne un différend criminel, a ouvert une enquête.

Les violences au sein des communautés arabes se sont accentuées ces dernières années.

Ce mois-ci, le journaliste arabe Nadal Ighbaria, qui avait couvert la violence meutrière au sein de la communauté arabe, a été abattu dans sa voiture à Umm al-Fahm. Une mère de famille de 34 ans, accompagnée de sa fille de 14 ans, ont trouvé la mort dans une fusillade brutale à Lod.

Certains reprochent à la police de ne pas parvenir à réprimer des organisations criminelles souvent puissantes, quand ce n’est pas d’ignorer purement et simplement une violence endémique, qui s’exprime aussi bien dans le cadre de différends familiaux, de guerres de territoire mafieuses ou de violences de genre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...