Un homme arrêté pour avoir menacé les Netanyahu transportait des lames de rasoir
Rechercher

Un homme arrêté pour avoir menacé les Netanyahu transportait des lames de rasoir

Le suspect, qui vivrait dans la rue, avait également un pistolet jouet en sa possession ; il aurait été signalé à la police par des manifestants anti-Netanyahu

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara lors de la prestation de serment du 23e gouvernement à la Knesset, le 17 mai 2020. (Crédit : Alex Kolomoisky/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara lors de la prestation de serment du 23e gouvernement à la Knesset, le 17 mai 2020. (Crédit : Alex Kolomoisky/Flash90)

Un homme a été arrêté mardi soir devant le bureau du Premier ministre à Jérusalem après avoir proféré des menaces contre Benjamin Netanyahu et sa femme Sara, a annoncé la police israélienne.

Le suspect, 31 ans, a été trouvé en possession d’un pistolet en plastique et de deux lames de rasoir.

Le tribunal de Jérusalem a prolongé sa détention préventive jusqu’à dimanche, a indiqué la police dans son communiqué.

D’après des médias, l’homme serait un sans-abri.

Des milliers de manifestants scandent des slogans et brandissent des pancartes lors d’une manifestation contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu devant sa résidence à Jérusalem, le samedi 25 juillet 2020. (AP/Ariel Schalit)

Des manifestants qui protestaient contre le Premier ministre à Jérusalem ont remarqué l’homme et, après l’avoir entendu proférer des menaces contre celui-ci, sa femme, des médecins et des Arabes, l’ont dénoncé à la police, selon le site d’information Ynet.

La police pense que l’homme souffre de problèmes psychologiques.

Lors de son audience de détention préventive, le suspect l’a dit au juge : « On ne juge pas un homme affamé. Mes parents n’ont rien à manger à la maison ».

L’homme a également déclaré au tribunal qu’il avait attiré l’attention de la police sur les lames de rasoir en sa possession qui, autrement, leur auraient échappé, a rapporté Ynet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...