Un homme s’est noyé en tentant de sauver une femme à Ashdod
Rechercher

Un homme s’est noyé en tentant de sauver une femme à Ashdod

L'homme de 28 ans a été sorti de l'eau dans un état critique ; il est mort à l'hôpital, élevant le bilan des noyades mortelles, cette année, à 52 personnes

Les personnels médicaux réaniment un homme sur une plage non-autorisée d'Ashdod, le 19 août 2018 (Crédit : Police israélienne)
Les personnels médicaux réaniment un homme sur une plage non-autorisée d'Ashdod, le 19 août 2018 (Crédit : Police israélienne)

Un homme de 28 ans est mort dimanche après être entré dans la mer Méditerranée pour sauver une femme de la noyade.

L’homme jouait au jokari (matkot) avec un ami sur une plage non-autorisée à proximité de la plage de Metzuda, dans la ville d’Ashdod, lorsqu’il a aperçu une femme dans l’eau qui appelait à l’aide.

Les deux hommes ont immédiatement tenté de lui porter secours, mais l’un d’eux a été éloigné par un fort courant. Il a été finalement sauvé par un maître-nageur d’une plage avoisinante qui faisait du jet-ski, tandis que la femme et le second individu sont parvenus à revenir sur la rive, souffrant de blessures mineures.

Le maître-nageur, avec l’aide des autres baigneurs, a commencé à s’occuper de l’homme qui souffrait de graves blessures.

Les personnels d’urgence du Magen David Adom (MDA) sont arrivés sur les lieux et ils ont emmené la victime à l’hôpital Assuta de la ville, où le décès a été prononcé.

« On m’a dit que l’individu avait perdu conscience dans l’eau alors qu’il essayait de venir en aide à une femme », a déclaré Lior Bitton, du service d’urgence du Magen David Adom. « Nous avons utilisé des techniques avancées de réanimation cardio-pulmonaire à l’aide de médicaments et de bouche à bouche et il a été évacué dans un état grave vers l’hôpital pour y être pris en charge ».

Un panneau d’avertissement pour les nageurs sur une plage non-autorisée de Tel Aviv (Crédit : Gili Yaari/ Flash90)

L’homme n’a pas été identifié.

Selon les services d’urgence du Magen David Adom, le nombre de noyades enregistrées en 2018 a été bien plus élevé que l’année dernière. Depuis le début de la saison, à la mi-mars 2018, le MDA a estimé que ses équipes avaient pris en charge au moins 204 personnes, sur des plages ou dans des piscines. 52 personnes sont mortes, dont 13 enfants.

Selon les chiffres du MDA, 39 personnes avaient perdu la vie par noyade en Israël pendant la saison 2017.

Deux personnes se sont noyées samedi sur des plages du centre d’Israël.

Un homme de 23 ans a perdu la vue sur la plage de Maayan Zvi, à proximité de la ville de Zichron Yaakov, et peu de temps après, c’est un quinquagénaire qui est mort alors qu’il nageait sur une plage non-autorisée de Herzliya.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...