Un homme tué par balle à Haïfa
Rechercher

Un homme tué par balle à Haïfa

Selon la police, l'incident - qui est survenu quelques heures après qu'une femme a été blessée par des tirs à Bat Yam suite apparemment à une méprise - relève du crime organisé

Photo d'illustration d'une ambulance du Magen David Adom. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)
Photo d'illustration d'une ambulance du Magen David Adom. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Un homme a été tué par balle dans la ville portuaire de Haïfa, dans le nord du pays, aux premières heures de la journée de mardi. Une femme avait été grièvement blessée quelques heures auparavant par des tirs dans une localité différente.

L’incident, à Haïfa, a eu lieu sur la rue Barzilai, une rue du quartier de Hadar, et la victime a été évacuée vers l’hôpital Rambam de la ville où sa mort a été prononcée.

La police a ouvert une enquête.

La presse israélienne a indiqué que l’homme avait environ quarante ans.

Il était connu des services de police et les enquêteurs pensent que les coups de feu sont survenus dans le cadre d’une guerre des gangs, a fait savoir le site Ynet.

La police examine actuellement la possibilité que les coups de feu aient été tirés depuis une voiture en circulation, selon des informations.

Cet homicide a eu lieu quelques heures après qu’une femme a été grièvement blessée par balle alors qu’elle se trouvait au volant de sa voiture avec sa petite fille à Bat Yam.

La femme ne semble pas avoir été la cible de ces coups de feu. Selon des informations initiales, le ou les auteurs des tirs, des membres du crime organisé, se seraient mépris sur son identité. L’hypothèse d’une balle perdue est également envisagée.

Elle a été prise en charge dans un état grave à l’hôpital Ichilov, blessée à la tête.

L’enfant, quatre ans, n’a pas été touchée mais elle a été traumatisée par l’incident.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...