Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Un homme tué par balle dans le nord, 39e victime dans les villes arabes en 2023

Deux autres personnes sont blessées, dont le frère de la victime ; dimanche un Arabe israélien a été tué dans un échange de coups de feu avec la police

La police sur les lieux du meurtre de Sahar Ismail, l'assistante du ministre de l'Education pour la société arabe, dans la ville de Rameh, au nord d'Israël, le 15 août 2021. (Crédit : Flash90)
La police sur les lieux du meurtre de Sahar Ismail, l'assistante du ministre de l'Education pour la société arabe, dans la ville de Rameh, au nord d'Israël, le 15 août 2021. (Crédit : Flash90)

Un homme a été tué par balle dimanche dans la ville de Rameh, dans le nord du pays, dans le cadre d’une série de meurtres violents qui touchent la communauté arabe.

Le résident de Jadeidi-Makr, âgé de 47 ans, a été trouvé par les secouristes dans un véhicule avec des blessures par balle, ainsi que son frère et un autre homme, selon le service d’ambulance Magen David Adom.

L’homme a été déclaré mort sur place. Les deux autres ont été transportés au centre hospitalier de Galilée à Nahariya.

Un homme de 37 ans a été admis dans un état grave au centre de traumatologie, où il a été placé sous respiration artificielle, et un homme de 29 ans a été admis au centre de traumatologie dans un état léger et stable, a indiqué l’hôpital. On ne sait pas lequel de ces deux hommes est le frère de la victime décédée.

La police a ouvert une enquête sur l’incident et est à la recherche de l’agresseur.

Selon l’organisme de surveillance Abraham Initiatives, cet homme de 47 ans est le 39e Arabe israélien à être tué dans un homicide depuis le début de l’année.

Les communautés arabes d’Israël ont connu une flambée de violence ces dernières années, principalement, mais pas exclusivement, sous l’impulsion du crime organisé.

Les Israéliens arabes affirment que la police n’a pas réussi à sévir contre les puissantes organisations criminelles et que, pendant des années, elle a largement ignoré la violence, qui comprend des querelles familiales, des guerres de territoire entre mafias et des attaques contre les femmes.

Omar Sawaed, âgé d’une vingtaine d’années, a été abattu tôt dimanche dans une ville arabe du nord d’Israël. La police a déclaré qu’il avait été impliqué dans une fusillade au volant d’une voiture et qu’il avait ensuite été blessé dans un échange de tirs lorsque les tireurs ont retourné leurs armes contre un policier qui intervenait.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.