Rechercher

Un immeuble résidentiel de Bat Yam évacué par crainte d’un effondrement

Le maire de Bat Yam, Tzvika Brot, a ordonné que les résidents de l'immeuble soient logés aux frais de la ville côtière

Une vue aérienne de Bat Yam (au premier plan) et de Tel Aviv (au fond), le 13 août 2013. (Crédit :  Yossi Zeliger / Flash90)
Une vue aérienne de Bat Yam (au premier plan) et de Tel Aviv (au fond), le 13 août 2013. (Crédit : Yossi Zeliger / Flash90)

Les services d’urgence ont évacué mardi soir les résidents d’un immeuble résidentiel de quatre étages à Bat Yam, car ils craignent qu’il ne s’effondre.

Les résidents ont signalé qu’ils avaient des difficultés à ouvrir les fenêtres et les portes, et ont noté que l’immeuble était rempli de fissures.

Le maire de Bat Yam, Tzvika Brot, a ordonné que les résidents de l’immeuble soient logés aux frais de la ville côtière, selon la radio de l’armée.

En septembre, un immeuble de Holon s’était effondré un jour après l’évacuation de ses habitants.

En octobre, un autre immeuble à Raanana cette fois, avait été démoli de peur d’un effondrement. L’immeuble de trois étages, situé dans la rue Hagalil, dans la ville située au nord de Tel Aviv, faisait l’objet de rénovations pour renforcer son infrastructure.

Le même mois, un immeuble résidentiel de Beit Shemesh avait été évacué après l’effondrement d’un plafond.

De nombreux résidents à travers le pays ont été mis en état d’alerte suite à ces effondrements.

Depuis lors, des bâtiments à Bnei Brak, Jérusalem, Haïfa et d’autres villes ont été évacués par crainte d’un nouvel incident.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...