Rechercher

Un incendie de forêt dans le nord maîtrisé après l’évacuation de 100 maisons

Après avoir endommagé des commerces et une voiture, il a été maîtrisé. Ce fût l'un des plus de 200 incendies recensés entre samedi et dimanche dans tout le pays

  • Un avion largue du matériel de lutte incendie sur un feu près de Ma'alot-Tarshiha, le 14 novembre 2021. (Services israéliens de secours et d'incendie)
    Un avion largue du matériel de lutte incendie sur un feu près de Ma'alot-Tarshiha, le 14 novembre 2021. (Services israéliens de secours et d'incendie)
  • Des pompiers tentent d'éteindre un incendie qui s'est déclaré à Ma'alot-Tarshiha, dans le nord d'Israël, le 14 novembre 2021. (Crédit : David Cohen/Flash90)
    Des pompiers tentent d'éteindre un incendie qui s'est déclaré à Ma'alot-Tarshiha, dans le nord d'Israël, le 14 novembre 2021. (Crédit : David Cohen/Flash90)
  • Un avion largue du matériel de lutte incendie sur un feu près de Ma'alot-Tarshiha, le 14 novembre 2021. (Services israéliens de secours et d'incendie)
    Un avion largue du matériel de lutte incendie sur un feu près de Ma'alot-Tarshiha, le 14 novembre 2021. (Services israéliens de secours et d'incendie)
  • Les conséquences sur la nature après un incendie à Ma'alot-Tarshiha, dans le nord d'Israël, le 14 novembre 2021. (Crédit : David Cohen/Flash90)
    Les conséquences sur la nature après un incendie à Ma'alot-Tarshiha, dans le nord d'Israël, le 14 novembre 2021. (Crédit : David Cohen/Flash90)
  • Des pompiers tentent d'éteindre un incendie qui s'est déclaré à Ma'alot-Tarshiha, dans le nord d'Israël, le 14 novembre 2021. (Crédit : David Cohen/Flash90)
    Des pompiers tentent d'éteindre un incendie qui s'est déclaré à Ma'alot-Tarshiha, dans le nord d'Israël, le 14 novembre 2021. (Crédit : David Cohen/Flash90)
  • Les pompiers s'affairent à éteindre un incendie près de Hadera, le 13 novembre 2021. (Services israéliens de secours et d'incendie)
    Les pompiers s'affairent à éteindre un incendie près de Hadera, le 13 novembre 2021. (Services israéliens de secours et d'incendie)
  • Les pompiers travaillent à éteindre un incendie près de Yarka, le 13 novembre 2021 (Services israéliens de secours et d'incendie)
    Les pompiers travaillent à éteindre un incendie près de Yarka, le 13 novembre 2021 (Services israéliens de secours et d'incendie)
  • Une maison endommagée par un incendie dans le village septentrional de Gita, le 13 novembre 2021 (Services israéliens de secours et d'incendie)
    Une maison endommagée par un incendie dans le village septentrional de Gita, le 13 novembre 2021 (Services israéliens de secours et d'incendie)
  • Les pompiers travaillent à éteindre un incendie près de Kafr Yasif, le 13 novembre 2021 (Services israéliens de secours et d'incendie)
    Les pompiers travaillent à éteindre un incendie près de Kafr Yasif, le 13 novembre 2021 (Services israéliens de secours et d'incendie)
  • Une maison endommagée par un incendie dans le village septentrional de Gita, le 13 novembre 2021 (Services israéliens de secours et d'incendie)
    Une maison endommagée par un incendie dans le village septentrional de Gita, le 13 novembre 2021 (Services israéliens de secours et d'incendie)

Dimanche, à Ma’alot-Tarshiha, ils sont plus d’une centaine à avoir quitté leurs maisons. Une mesure de précaution nécessaire alors que les flammes d’un incendie de forêt commençait à empiéter sur la ville du nord d’Israël.

Un incendie dévastateur…

Selon les services de secours et d’incendie, des équipes de secours sont arrivées de tout le pays pour aider à combattre les flammes, sur terre et depuis les airs.

Après trois heures de travail environ, il a finalement été maîtrisé, laissant derrière lui plusieurs dégâts matériels.

L’incendie a commencé dans la forêt voisine de l’Hacienda et a endommagé plusieurs commerces et une voiture selon un communiqué de la police.

Aucun blessé n’a pour le moment été signalé.

La veille, Israël a connu une vague d’incendies de forêt dans tout le pays, conséquences de conditions climatiques chaudes, sèches et poussiéreuses. Le danger a été exacerbé par de forts vents d’est qui ont attisé les flammes. Ces conditions météorologiques étaient toujours présentes dimanche matin.

Un avion largue du matériel de lutte incendie sur un feu près de Ma’alot-Tarshiha, le 14 novembre 2021. (Services israéliens de secours et d’incendie)

Samedi, des centaines de familles ont ainsi dû être évacuées de leurs maisons.

Au total, 212 incendies ont éclaté dans des champs en raison de conditions météorologiques extrêmes entre 12h et 16h.

Les avions de lutte contre l’incendie ont effectué une centaine de sorties et déversé 34 500 litres de matériel pour éteindre les feux.

Selon les résultats d’une enquête initiale des pompiers, au moins deux incendies de forêt massifs recensés samedi auraient été déclenchés intentionnellement. Mais pour l’heure, aucune preuve n’a officiellement été partagée.

Avant le weekend, les autorités ont plusieurs fois averti que le temps chaud et sec combiné aux vents présentait des conditions parfaites pour les incendies.

Une maison endommagée par un incendie dans le village septentrional de Gita, le 13 novembre 2021 (Services israéliens de secours et d’incendie)

Les incendies suspects ont éclaté près de Gita dans le nord d’Israël et près de Zeitan dans le centre d’Israël, à côté de l’aéroport international Ben Gurion. Certains résidents des deux communautés ont été temporairement évacués pendant la journée et six maisons de Gita ont été endommagées par les flammes.

Par précaution, plusieurs parcs nationaux et plages de Galilée ont été fermés au public au cours du week-end.

Les pompiers s’affairent à éteindre un incendie près de Hadera, le 13 novembre 2021. (Services israéliens de secours et d’incendie)

Des restrictions necessaires alors que le pays était confronté à un temps anormalement chaud et à peu de précipitations.

En outre, samedi après-midi, une tempête de sable dense a recouvert certaines parties du pays, réduisant ainsi la visibilité.

Une interdiction de feu à l’échelle nationale, instituée plus tôt cette semaine, restera en vigueur jusqu’au 30 novembre.

Les pompiers travaillent à éteindre un incendie près de Yarka, le 13 novembre 2021 (Services israéliens de secours et d’incendie)

Certains des incendies les plus dévastateurs d’Israël se sont produits en novembre et en décembre. Exemple est donné avec l’incendie survenu au mont Carmel en décembre 2010 qui a fait 44 morts et avec la flambée d’incendies survenue à l’échelle nationale fin novembre 2016, qui a laissé des milliers de sans-abri.

Israël se remet encore d’un incendie de forêt survenu en août près de Jérusalem, qui a consumé 2 500 hectares de forêt, devenant ainsi le plus grand incendie jamais enregistré dans le pays.

À l’époque, Israël croulait sous une énième vague de chaleur avec une faible humidité, offrant des conditions idéales pour la propagation des flammes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...