Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

Un soldat grièvement blessé dans une attaque au couteau à Yitzhar, en Cisjordanie

Le terroriste âgé de 17 ans a été abattu par Tsahal ; dans la nuit, un important terroriste qui planifiait une attaque "imminente" a été arrêté

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le couteau utilisé lors d'une attaque au couteau au carrefour de Yitzhar, au nord de la Cisjordanie, le 5 mars 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Le couteau utilisé lors d'une attaque au couteau au carrefour de Yitzhar, au nord de la Cisjordanie, le 5 mars 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Un soldat israélien a été poignardé et grièvement blessé lors d’une attaque menée par un jeune terroriste palestinien dans le nord de la Cisjordanie mardi, ont indiqué l’armée israélienne et les secouristes.

Selon Tsahal, le terroristes s’est approché d’un poste de l’armée au carrefour de Yitzhar, à proximité de l’implantation du même nom, et a poignardé l’un des soldats.

D’autres soldats, du Bataillon Nahshon de la Brigade Kfir, ont abattu l’auteur du coup de couteau, a indiqué Tsahal.

Le terroriste palestinien présumé a été identifié par les médias palestiniens comme étant Muhammad Shehadeh, 17 ans.

La victime a été évacuée à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva, qui a indiqué qu’il se trouvait dans un état grave.

Tsahal a déclaré que la famille du soldat avait été informée de son état.

Plus tôt dans la journée de mardi, la police des frontières, l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet et l’armée ont déclaré que les troupes avaient arrêté un important terroriste dans le camp de réfugiés de Balata, près de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, lors d’un raid nocturne.

Dans une déclaration conjointe, les autorités ont déclaré que Muhammad Tanji préparait une attaque terroriste « imminente » avec d’autres terroristes.

Tanji a été « l’un des principaux agents de l’écosystème terroriste à Balata ces douze derniers mois », indique le communiqué.

Les médias palestiniens présentent Tanji comme l’un des dirigeants et fondateurs du bataillon Balata, branche du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien dans le camp de réfugiés.

Les troupes israéliennes démolissant la maison d’un Palestinien accusé d’avoir participé à une attaque terroriste meurtrière, dans le village de Kfar Dan en Cisjordanie, à l’aube du 4 mars 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Selon l’armée israélienne, les soldats sont également intervenus dans le village de Kfar Dan, dans le nord de la Cisjordanie, pour démolir la maison du Palestinien accusé d’avoir pris part à une attaque terroriste meurtrière, l’an dernier.

Abed Massad serait impliqué dans la mort de Shay Silas Nigreker, 60 ans, et de son fils âgé de 28 ans, Aviad Nir, à Huwara, en Cisjordanie, en août dernier. L’attaque elle-même a été perpétrée par Oussama Bani Fadl, dont la maison a été démolie en décembre.

Israël a pour politique de démolir régulièrement les maisons des Palestiniens accusés d’avoir perpétré des attentats terroristes meurtriers, ainsi que celles de leurs complices. L’efficacité de cette politique a fait l’objet de vifs débats, même au sein des agences de sécurité israéliens, tandis que les défenseurs des droits de l’Homme dénoncent cette pratique comme une punition collective injuste.

Toujours selon l’armée israélienne, lors d’autres opérations en Cisjordanie, 20 autres Palestiniens qui faisaient l’objet d’actives recherches ont été interpellés.

Depuis le 7 octobre, Tsahal a revendiqué l’interpellation de près de 3 450 Palestiniens recherchés en Cisjordanie, parmi lesquels plus de 1 500 affiliés au groupe terroriste palestinien du Hamas.

Par ailleurs, lundi en fin de journée, Tsahal a indiqué avoir ouvert une enquête sur la mort d’un garçon palestinien lors d’affrontements dans un village de Cisjordanie quelques heures plus tôt.

Lundi après-midi, les médias palestiniens et le groupe de défense des droits Yesh Din ont rapporté qu’un garçon de 10 ans, Amr Mohamed Najjar, avait été abattu par les troupes israéliennes à Burin, près de Naplouse.

En réponse à une question posée par le Times of Israel, l’unité des porte-parole de l’armée a déclaré que les troupes étaient en opération à Burin lorsque plusieurs suspects ont commencé à leur lancer des pierres.

Des personnes en deuil portant le corps d’Amr al-Najjar, 11 ans, drapé dans le drapeau du Hamas, lors de ses funérailles dans le village cisjordanien de Burin, près de Naplouse, le 5 mars 2024. (Crédit : Majdi Mohammed/AP Photo)

Tsahal a déclaré que les soldats ont riposté et que, peu de temps après, ils ont été informés qu’un mineur palestinien avait été touché.

« Les circonstances de l’incident font l’objet d’une enquête », a indiqué l’armée.

Lors de ses funérailles, mardi, le corps de Najjar a été drapé dans un drapeau du Hamas.

Yesh Din a déclaré que Najjar a été abattu alors qu’il sortait d’un véhicule avec sa famille dans le centre du village pour aller faire des courses.

Le groupe de défense des droits de l’Homme a indiqué que deux autres Palestiniens ont été blessés à Burin, l’un d’entre eux ayant reçu une balle et étant gravement blessé, et l’autre ayant été tabassé par les troupes.

Les tensions entre Israéliens et Palestiniens ont augmenté en Cisjordanie depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas à Gaza, à la suite du massacre du 7 octobre, au cours duquel des terroristes du Hamas ont tué environ 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et en ont enlevé 253.

Selon le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne, plus de 400 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués depuis le 7 octobre, la plupart lors de violents affrontements avec les troupes israéliennes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.