Un Israélien combattant en Syrie tué par une frappe américaine
Rechercher

Un Israélien combattant en Syrie tué par une frappe américaine

Un résident d’Umm al-Fahm aurait été tué après avoir rejoint un groupe de rebelles non spécifié ; les Etats-Unis ont déclaré avoir ciblé 6 unités de l’EI dans tout le pays

Nazareth (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Nazareth (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Un Arabe israélien combattant dans les rangs des rebelles syriens a été tué dimanche par une frappe américaine, a annoncé dimanche le site d’information Sonara basé à Nazareth.

Selon l’article, Khalil Saleh a-Sayed, âgé de 28 ans et d’Umm al-Fahm, a été tué par une frappe aérienne plus tôt dans la journée.

A-Sayed, marié et père d’un garçon, était en Syrie depuis trois ans. On ne sait pas pour quel groupe de rebelles A-Sayed combattait, mais les Etats-Unis ont déclaré ne bombarder que l’Etat Islamique, le Front al-Nosra et des groupes affiliés.

L’article ne précisait pas où A-Sayed avait été tué.

Le Département de la Défense américain a déclaré que des avions de la coalition ont mené six frappes aériennes dimanche contre des cibles de l’Etat islamique, à Hasakah, Raqqa et Manbij, ciblant des unités de l’Etat islamique.

Des dizaines d’Israéliens ont quitté Israël pour aller combattre en Syrie, dont 40 d’entre eux ont rejoint l’Etat islamique, selon des informations récentes.

Plus tôt dimanche, un homme de Nazareth a été accusé d’avoir envoyé de l’argent à trois occasions différentes à son frère, un combattant de l’Etat islamique en Syrie.

Un programme récent de la Dixième chaîne expliquait que 34 Arabes israéliens avaient été mis en examen en Israël pour des attaques liées aux activités de l’Etat islamique.

En novembre 2015, la ministre de la Défense Moshe Yaalon, a déclaré que l’influence de l’Etat islamique était présente en Cisjordanie et parmi les Arabes israéliens, mais que leurs nombres sont négligeables.

« En Cisjordanie, il y a quelques cellules. Nous avons démantelé une cellule de l’EI il n’y a pas longtemps. Quelques dizaines d’Arabes israéliens sont partis les combattre [en Syrie]. Mais au total, y compris parmi les Arabes israéliens et en Cisjordanie, c’est sous contrôle », a-t-il déclaré.

Dix Palestiniens sont actuellement portés « disparus » des zones de l’Autorité palestinienne et l’on pense qu’ils ont rejoint l’Etat islamique, a annoncé l’article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...