Un Israélien grièvement blessé dans une attaque à Hébron
Rechercher

Un Israélien grièvement blessé dans une attaque à Hébron

Le terroriste a été abattu ; L'attaque s'est produite près du Tombeau des Patriarches

Les volontaires de Zaka sur les lieux d'une attaque au couteau près des Tombeaux des Patriarches à Hébron le 7 décembre 2015 (Crédit : Zaka)
Les volontaires de Zaka sur les lieux d'une attaque au couteau près des Tombeaux des Patriarches à Hébron le 7 décembre 2015 (Crédit : Zaka)

Un Israélien a été grièvement blessé dans une attaque au couteau lundi à Hébron (sud de la Cisjordanie) et son agresseur palestinien a été abattu, a indiqué un porte-parole de la police israélienne.

L’attaque s’est produite près du Tombeau des Patriarches, lieu révéré à la fois par les juifs et les musulmans, dans un secteur où se sont concentrées de nombreuses attaques ces dernières semaines, a dit la police.

Le Magen David Asdom a déclaré que la victime de l’attaque, un homme âgé d’une quarantaine d’année, a été blessé sur la partie supérieure de son corps et a été transporté vers un hôpital de Jérusalem.

La police a confirmé l’information selon laquelle l’attaque a eu lieu près du Tombeau des Patriarches à Hébron.

La police a également confirmé que l’attaquant de Hébron a été tué par les troupes de la police des frontières qui ont ouvert le feu après l’avoir vu attaquer un homme.

La victime est un civil qui se trouvait à côté.

Le secouriste de Magen David Adom, Zaki Yahav, qui a traité la victime, a déclaré qu’elle avait reçu plusieurs coups de couteau.

« Quand nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons vu un homme de 40 ans, gisant sur le sol, qui perdait et retrouvait conscience avec un certain nombre de coups de couteau sur la partie supérieure de son corps. Nous l’avons mis dans une ambulance avec l’intention de l’amener rapidement à l’hôpital. Nous l’avons transporté pendant que nous lui prodiguons les premiers soins pour arrêter l’hémorragie, lui poser une intraveineuse et lui donner des médicaments. Il est perdait conscience et son état est grave », a-t-il conclu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...