Un Israélien muni d’une fausse bombe déclenche la panique dans un aéroport US
Rechercher

Un Israélien muni d’une fausse bombe déclenche la panique dans un aéroport US

Alon Felman est accusé d'avoir déclenché une fausse alerte après avoir tenté de passer la sécurité avec dans son sac un objet dont la forme ressemblait à un engin explosif

Une fausse bombe trouvée dans la valise d'un Israélien, sur une image publiée le 5 septembre 2018. (TSA)
Une fausse bombe trouvée dans la valise d'un Israélien, sur une image publiée le 5 septembre 2018. (TSA)

Un Israélien qui voyageait pour une formation en détection de bombes a contraint une partie d’un aéroport du New Jersey à fermer lorsque des agents ont découvert un faux dispositif explosif dans son sac, selon un article paru mercredi.

Alon Felman, 50 ans, transportait ce qui ressemblait à une vraie bombe dans ses bagages à main alors qu’il tentait d’embarquer sur un vol à l’aéroport international Newark Liberty, a rapporté NJ.com. Le dispositif inoffensif a été conçu pour ressembler à une bombe entièrement assemblée lorsqu’on l’examine sur un appareil à rayons X.

Il a été arrêté et accusé d’avoir créé une fausse alerte publique et d’avoir perturbé le trafic.

Felman a expliqué à la police qu’il avait pris l’avion à Tel Aviv et qu’il se rendait à Panama City, en Floride, pour une conférence de formation en sécurité.

Plusieurs portiques de sécurité de l’aéroport ont été temporairement fermés et des démineurs sont intervenus pour s’assurer qu’il ne s’agissait pas d’une véritable bombe.

« L’objet a été conçu pour ressembler en tous points à un engin explosif. La menace terroriste est réelle et nous ne prenons aucun risque lorsqu’il s’agit de protéger la vie des voyageurs », a déclaré Tom Carter, le directeur fédéral pour le New Jersey de l’agence nationale américaine de sécurité dans les transports [Transportation Security Administration – TSA] dans un communiqué.

« L’individu qui a présenté cet engin au poste de contrôle savait qu’il avait une réplique de bombe avec lui et, à ce titre, il aurait dû savoir qu’il n’aurait pas dû se présenter au point de contrôle actif. Ses actions insensées ont causé des désagréments à des centaines de passagers aujourd’hui », a-t-il ajouté.

En plus des poursuites au pénal, Felman pourrait se voir infliger une amende par la TSA pour transport de « réplique réaliste d’explosifs » dans un aéroport.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...