Un Italien nommé nouveau patriarche latin de Jérusalem
Rechercher

Un Italien nommé nouveau patriarche latin de Jérusalem

Son profil tranche avec les deux précédents patriarches latins de Jérusalem, Mgr Twal et le Palestinien Michel Sabbah, tous deux arabophones

L'archevêque Pierbattista Pizzaballa, administrateur apostolique du Patriarcat latin durant une conférence de presse dans les locaux du Patriarcat, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 20 décembre 2017. (Crédit : AFP / GALI TIBBON)
L'archevêque Pierbattista Pizzaballa, administrateur apostolique du Patriarcat latin durant une conférence de presse dans les locaux du Patriarcat, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 20 décembre 2017. (Crédit : AFP / GALI TIBBON)

Le pape François a nommé un prêtre italien, Pierbattista Pizzaballa, pour devenir le nouveau patriarche latin de Jérusalem, a annoncé samedi le patriarcat de la ville.

M. Pizzabella remplit déjà cette fonction par intérim depuis la démission en 2016 du patriarche Fouad Twal, un Jordanien.

« Sa Sainteté le Pape François a annoncé la nomination de l’Archevêque Pierbattista Pizzaballa comme Patriarche latin de Jérusalem après quatre années de service en tant qu’administrateur apostolique », affirme le communiqué du patriarcat latin.

« Que Sa Béatitude demeure en bonne santé et reçoive la bénédiction divine pour continuer à servir notre Eglise locale, tout en promouvant la paix, la justice et la réconciliation », est-il ajouté.

Le ministère du patriarche latin de Jérusalem couvre les Territoires palestiniens, Israël, la Jordanie et Chypre.

M. Pizzaballa, frère franciscain, était auparavant le Custode de Terre sainte, c’est-à-dire le gardien des lieux saints au nom de l’Eglise catholique conformément à une tradition qui remonte à 1219.

Parlant parfaitement hébreu, père Pizzaballa était chargé de la pastorale des catholiques de langue hébraïque en Israël et membre de la Commission pour les relations avec le judaïsme du Conseil pontifical.

Son profil tranche avec les deux précédents patriarches latins de Jérusalem, Mgr Twal et le Palestinien Michel Sabbah, tous deux arabophones comme la très grande majorité des chrétiens de Terre sainte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...