Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Un jeune palestinien arrêté à Jérusalem-Est pour une fusillade qui a fait 2 blessés

L’ado de 15 ans aurait été à l'école après avoir tiré à bout portant sur un véhicule ; Tsahal: les suspects arrêtés à Jénine impliqués dans des "activités terroristes sérieuses"

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

L'armée israélienne cherche un suspect après une fusillade dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est, le 18 avril 2023 (Crédit : Mahmoud Illean/AP)
L'armée israélienne cherche un suspect après une fusillade dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est, le 18 avril 2023 (Crédit : Mahmoud Illean/AP)

Arrestation cette nuit d’un adolescent palestinien soupçonné d’être l’auteur d’une fusillade terroriste au cours de laquelle deux Israéliens ont été blessés dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est, a annoncé l’armée mercredi.

D’après la Douzième chaîne, le suspect, âgé de 15 ans, aurait tiré à bout portant sur les deux hommes mardi matin et, se serait rendu à l’école après avoir pris la fuite.

Le suspect, un résident du camp de réfugiés d’Askar, près de la ville de Naplouse en Cisjordanie, a déclaré avoir participé à la fusillade au cours de l’interrogatoire qui a suivi, a indiqué l’armée israélienne dans un communiqué.

L’adolescent a été arrêté lors d’un raid à Naplouse, moins de 24 heures après la fusillade, et a été transféré au Shin Bet pour y être interrogé, indique l’armée. Aucun blessé n’a été signalé au cours de l’opération.

Des images de caméras de surveillance montrent l’agresseur s’approchant de la voiture des victimes et ouvrant le feu à bout portant, avant de s’enfuir.

L’arme qui a été apparemment utilisée lors de l’attentat, une mitrailleuse artisanale de type « Carlo », a été retrouvée par les agents à proximité.

Les deux victimes de l’attentat ont reçu des soins sur place, avant d’être transportées dans des hôpitaux de la capitale, où elles seraient dans un état moyen mais stable.

Le fils de l’une des victimes, Moshe Yosef Hass, a déclaré que son père, âgé de 60 ans, et la deuxième victime pensaient initialement que quelqu’un avait jeté des pierres sur le véhicule.

« Il n’a pas compris ce qui se passait. Il pensait que deux pierres avaient été lancées sur la voiture, puis ils ont commencé à ressentir une douleur terrible et ont réalisé qu’on leur avait tiré dessus », a déclaré Menashe Hass au site d’information Ynet. « Mon père ne fait pas partie de ces personnes qui participent aux tensions sécuritaires. Pendant des années, il a été prier tous les jours sur la tombe de Siméon le Juste ».

Les victimes se rendaient à la prière du matin sur le tombeau de Simon le juste, à Sheikh Jarrah.

Le quartier – dont une partie, dans l’Histoire, était connue sous le nom de Shimon Hatzadik – connaît de fortes tensions depuis quelques années. Des nationalistes juifs cherchent à expulser des résidents palestiniens de Sheikh Jarrah dans des batailles juridiques qui durent depuis des décennies. Les affrontements qui agitent le secteur et les tensions plus largement avaient contribué à déclencher une guerre d’onze jours entre l’État juif et le groupe terroriste du Hamas dans la bande de Gaza, en 2021.

Un fusil de fortune « Carlo » qui aurait été utilisé dans une attaque terroriste dans le quartier de Jérusalem-Est, Sheikh Jarrah, le 18 avril 2023. (Crédit : Police israélienne)

Le chef de la police israélienne, Kobi Shabtai, s’est félicité de cette arrestation et a déclaré que les forces de sécurité de Jérusalem avaient déjoué huit attentats terroristes dans la ville ces dernières semaines.

« Tout terroriste doit savoir que les forces de sécurité le rattraperont où qu’il s’échappe et où qu’il se cache », a-t-il déclaré dans un communiqué.

« La guerre contre le terrorisme est une guerre quotidienne et intersectorielle, et nous, les forces de police, faisons et ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour contrecarrer toute organisation terroriste et toute intention de nuire aux civils et aux forces de sécurité », a déclaré Shabtai.

Par ailleurs, Tsahal a signalé mercredi matin que les trois suspects arrêtés lors d’un raid effectué un jour plus tôt dans le camp de réfugiés de Jénine étaient soupçonnés d’être impliqués dans des « activités terroristes sérieuses », notamment des fusillades et des attentats à l’explosif.

L’armée a déclaré que les frères Ahmed et Muhammad Jaradat ont été arrêtés ainsi qu’un troisième suspect.

Des personnes se rassemblent devant un bâtiment saccagé après un raid militaire israélien dans le camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie, le 18 avril 2023. (JAAFAR ASHTIYEH / AFP)

Selon Tsahal, des hommes armés ont tiré et lancé des explosifs sur les forces, qui ont riposté par des tirs pendant l’opération.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a indiqué que huit personnes avaient été blessées par des tirs au cours des affrontements. L’agence de presse officielle Wafa a indiqué qu’une femme de 68 ans avait été touchée à la main et qu’un secouriste avait été atteint par des éclats d’obus.

Tsahal a déclaré avoir « connaissance » des informations concernant les blessés.

Les tensions entre Israël et les Palestiniens sont vives depuis un an, l’armée israélienne menant des raids quasi quotidiens en Cisjordanie dans le contexte d’une série d’attentats terroristes meurtriers perpétrés par les Palestiniens.

Les attentats palestiniens perpétrés en Israël et en Cisjordanie ont fait 19 morts, dont des enfants et des adolescents, et plusieurs blessés graves depuis le début de l’année.

Au moins 92 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’année, la plupart lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité, mais certains étaient des civils non impliqués et d’autres ont été tués dans des circonstances qui font l’objet d’une enquête.

L’attentat de mardi à Jérusalem est survenu quelques heures après qu’une Palestinienne a poignardé et blessé légèrement un Israélien en Cisjordanie lundi soir.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.