Un juge américain pense que les Juifs doivent « se remettre de la Shoah, put*** »
Rechercher

Un juge américain pense que les Juifs doivent « se remettre de la Shoah, put*** »

Une commission du comté du Tennessee a voté pour le blâme d'un juge qui a publié des articles racistes et antisémites

Une photo non datée du juge Jim Lammey. (Capture d'écran : WMC5)
Une photo non datée du juge Jim Lammey. (Capture d'écran : WMC5)

JTA — Une commission du comté du Tennessee, dans le sud des États-Unis, a voté en faveur du blâme d’un juge qui a publié des articles racistes et antisémites sur sa page Facebook.

Avant l’audience de lundi soir, le juge pénal Jim Lammey a écrit une lettre à la Commission du comté Shelby pour dire que l’article qu’il avait utilisé en disant que les Juifs devaient « se remettre de la Shoah, bordel » et traitant les immigrants musulmans de « boue étrangère » n’était pas écrit par un négationniste de la Shoah, comme cela avait été largement annoncé, mais pas un auteur juif David Cole, a rapporté le journal Commercial Appeal.

« Le titre du journal local, m’associant à un négationniste de la Shoah, et accompagnant l’article était entièrement basé sur un mensonge », a-t-il déclaré dans la lettre. « C’est un modèle d’assassinat public ».

David Cole, qui utilise aussi le nom de David Stein, est considéré par des historiens comme étant un négationniste de la Shoah. Il a affirmé qu’Auschwitz n’était pas un camp de concentration et qu’il n’y a pas eu de projet génocidaire contre les Juifs, mais plutôt un projet de les utiliser comme esclaves de travail. Il a aussi contesté le chiffre de 6 millions des Juifs, l’estimant trop élevé. Il a déclaré qu’il préférait être qualifié de révisionniste de la Shoah.

La commission ne peut pas directement blâmer Lammey. Sa résolution, approuvée à l’unanimité, demandera au Comité de conduite judiciaire du Tennessee de publier un communiqué pour sanctionner l’inconduite judiciaire du juge.

L’intéressé ne s’est pas présenté en personne à l’audience, déclarant dans sa lettre que son travail au tribunal l’occupait trop pour qu’il puisse se défendre lui-même, et qu’il pensait que la commission avait déjà pris une décision.

« Nous rejetons totalement l’argument du juge Lammey qu’il ne s’associe pas à un négationniste de la Shoah », a déclaré la représentante de la communauté juive Katie Bowman, selon la chaîne locale WMC5 Action News. « David Cole continue de nier des faits historiques entourant le génocide du peuple juif. Le recours du juge Lammey aux paroles de Cole ne fait que renforcer le sentiment dans la communauté juive que le juge Lammey n’est pas capable d’interpréter et comprendre convenablement ce fait historique ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...