Un jury de la Knesset réprimande un député pour avoir appelé à détruire la cour suprême
Rechercher

Un jury de la Knesset réprimande un député pour avoir appelé à détruire la cour suprême

Moti Yegev, HaBayit HaYehudi, rejette la décision, défend son appel à raser la cour suite à la démolition de maison d’implantations

Moti Yogev, député du parti HaBayit HaYehudi. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Moti Yogev, député du parti HaBayit HaYehudi. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le comité d’éthique de la Knesset a réprimandé mercredi le député Moti Yogev, du parti HaBayit HaYehudi, pour des remarques faites quelques mois auparavant dans lesquelles il appelait à raser la cour suprême au bulldozer.

Yogev n’a reçu qu’une réprimande du comité d’éthique, qui a noté qu’il s’agissait de son premier délit, bien que son commentaire ait été « brusque et outrageux ».

Après la décision de la cour suprême en juillet de cette année de démolir les maisons construites illégalement dans l’implantation de Beit El, Yogev a affirmé que « nous devons apporter les lames d’un D-9 [bulldozer] sur la haute cour de justice. »

Yogev a également été critiqué pour des remarques contre le juge de la cour suprême Uzi Vogelman à propos de sa décision de geler un ordre de démolition de maisons de terroristes pendant l’appel.

Yogev a déclaré que Vogelman s’était « placé lui-même du côté des ennemis [d’Israël] », et que l’injonction « défend les droits des meurtriers, empêchant ainsi les mesures punitives préventives et mettant en risque la vie des gens. »

Les deux commentaires ont été condamnés dans tout le spectre politique, et plusieurs députés ont porté plainte auprès du comité d’éthique contre Yogev.

En réponse à la décision du comité, Yogev a affirmé que bien qu’il respectait le jury et la cour, il rejetait la décision de le réprimander.

« Il est inconcevable qu’un député ne puisse pas critiquer la cour suprême et ses juges. Rien de ce que je n’ai dit n’encourage à la violence ou ne constitue une incitation, ni en utilisant la métaphore du bulldozer ou dans mes critiques contre le juge Vogelman”, a-t-il déclaré, selon le site d’information Maariv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...