Un New-Yorkais accusé de harcèlement après avoir attribué le Covid-19 aux Juifs
Rechercher

Un New-Yorkais accusé de harcèlement après avoir attribué le Covid-19 aux Juifs

Les autorités ont déclaré qu'Afrim Haxhaj avait harcelé à deux reprises un client juif dans une boutique Dunkin’ Donuts du New Jersey

Une boutique Dunkin' Donuts dans le New Jersey. (Crédit : AP Photo/Mary Altaffer)
Une boutique Dunkin' Donuts dans le New Jersey. (Crédit : AP Photo/Mary Altaffer)

JTA — Affirmant que les Juifs sont responsables du coronavirus, un New-Yorkais a été mis en examen pour harcèlement et intimidation après deux altercations avec un Juif américain dans une boutique Dunkin’ Donuts du New Jersey.

Afrim Haxhaj, 30 ans, du Queens, a demandé au Juif de quitter la boutique Dunkin’ Donuts de Fort Lee, en affirmant que les Juifs étaient à l’origine de la pandémie de coronavirus, selon le quotidien Fair Lawn-Glen Rock Daily Voice.

Il a également enjoint l’homme à ne pas revenir.

Haxhaj s’en serait une nouvelle fois pris à cet homme dans le même magasin, affirmant qu’il « ne veut pas de Juifs dans son quartier et frappant la victime à la poitrine », a décrit le procureur général Gurbir Grewal said, selon le Daily Voice.

Selon l’article, l’homme juif a quitté la boutique et a appelé la police.

Le département de police de Fort Lee a annoncé la mise en examen du suspect mardi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...