Un nouveau pont – économique – entre la Jordanie et Israël
Rechercher

Un nouveau pont – économique – entre la Jordanie et Israël

Les Israéliens sont attirés par les coûts de production "dérisoires" qui ont cours au royaume hachémite

Shlomi Fogel et Kasey Mitbichi, deux hommes d'affaires, un Jordanien et un Israélien se réjouissent de la construction d'un pont entre leur deux pays (Crédit: capture d'écran Arte)
Shlomi Fogel et Kasey Mitbichi, deux hommes d'affaires, un Jordanien et un Israélien se réjouissent de la construction d'un pont entre leur deux pays (Crédit: capture d'écran Arte)

« L’Egypte et la Jordanie ont une relation spéciale avec Israël, » déclarait Abdallah II de Jordanie, à l’occasion d’une visite de Donald Trump en avril dernier. Ils sont les deux seuls pays arabes à avoir signé un traité de paix avec l’État juif.

Spéciale, car malgré la paix signée entre les deux pays en 1994, la rue jordanienne semble rester arc-boutée sur la question palestinienne, et conserve une franche animosité envers Israël.

Le journal d’Arte est parti à la rencontre de l’Israélien Shlomi Fogel et Kasey Mitbichi le Jordanien qui « font des affaires ensemble » et participent au renforcement des relations économiques entre les pays.

Un pont, enjambant le Jourdain, est d’ailleurs en cours de construction au niveau de Beit-Shean au sud du lac de Tibériade, et devrait accroître l’activité commerciale entre les deux pays.

Arte s’est rendu dans une unité de production en Jordanie dont les dirigeants sont israéliens. « Les Israéliens viennent chercher ici des coûts de production dérisoires comparé à leur pays, les Jordaniens des investisseurs capables d’ouvrir de nouveaux marchés ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...