Un Palestinien arrêté pour avoir tenté d’attaquer un colonel israélien en Cisjordanie
Rechercher

Un Palestinien arrêté pour avoir tenté d’attaquer un colonel israélien en Cisjordanie

Aucun blessé annoncé dans l’incident au sud ouest de Hébron ; les soldats ont lutté au sol avec l’assaillant potentiel

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Une jeep de l'armée israélienne en Cisjordanie, le 7 novembre 2013. Illustration. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Une jeep de l'armée israélienne en Cisjordanie, le 7 novembre 2013. Illustration. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Un Palestinien a été arrêté vendredi après-midi après avoir approché un haut gradé israélien avec un couteau à la main, près de la ville de Hébron, en Cisjordanie, a annoncé l’armée.

L’attaquant a approché le véhicule du colonel Itzik Cohen devant l’implantation de Negohot, en Cisjordanie, au sud ouest de Hébron, a annoncé l’armée.

Les soldats ont lutté au sol avec le suspect et l’ont arrêté. Les soldats n’ont pas utilisé leurs armes à feu, et il n’y aurait eu aucun blessé.

Selon l’armée, le Palestinien s’est approché de la voiture du colonel avec un couteau à la main.

Couteau appartenant à un Palestinien arrêté quand il s'est approché d'un haut gradé israélien, près de l'implantation de Negohot, en Cisjordanie, au sud ouest de Hébron, le 30 septembre 2016. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée)
Couteau appartenant à un Palestinien arrêté quand il s’est approché d’un haut gradé israélien, près de l’implantation de Negohot, en Cisjordanie, au sud ouest de Hébron, le 30 septembre 2016. (Crédit : unité des porte-paroles de l’armée)

Cohen dirige la Brigade régionale de Judée, qui est responsable de Hébron et de ses environs.

Le suspect, qui n’a pas été identifié, a été détenu pour être interrogé, a annoncé l’armée.

Mercredi, le groupe terroriste du Hamas avait appelé les Palestiniens à organiser une « Journée de Colère » vendredi, le jour même des funérailles d’Etat de l’ancien président Shimon Peres.

L’appel avait pour objectif de marquer le premier anniversaire de la vague d’attaques terroristes, notamment au couteau et à la voiture bélier, qui ont frappé tout Israël depuis septembre 2015.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...