Un Palestinien entré en Israël depuis la bande de Gaza arrêté
Rechercher

Un Palestinien entré en Israël depuis la bande de Gaza arrêté

La veille, trois tentatives d'incursion à différentes frontières - gazaouie, libanaise et jordanienne - ont été déjouées

Des soldats israéliens emmènent un Palestinien blessé qui, selon l'armée, a tenté de franchir la barrière frontalière à l'est de Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, le 27 juin 2018. (Crédit : Saïd Khatib/AFP)
Des soldats israéliens emmènent un Palestinien blessé qui, selon l'armée, a tenté de franchir la barrière frontalière à l'est de Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, le 27 juin 2018. (Crédit : Saïd Khatib/AFP)

Des troupes de l’armée israélienne ont appréhendé un Palestinien qui tentait de franchir la clôture depuis le sud de la bande de Gaza pour se rendre en Israël, a fait savoir l’armée lundi matin dans un communiqué.

L’homme a été fouillé par les soldats avant d’être emmené en détention.

Tsahal a indiqué avoir retrouvé un couteau près du point de passage du Palestinien, qui « appartenait apparemment au suspect. »

Dimanche, des officiels israéliens ont annoncé que le ministère de la Défense avait entamé la phase finale de la construction d’une barrière en acier galvanisé de six mètres de haut qui cernera entièrement l’enclave.

Longue de 65 kilomètres la clôture sera construite sur le parcours d’une barrière souterraine qu’érige actuellement l’État juif pour bloquer les tunnels d’attaque transfrontaliers creusés depuis la bande de Gaza par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Au début de la session hebdomadaire du cabinet, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a jugé ces constructions nécessaires pour « empêcher l’infiltration de terroristes sur notre territoire ».

L’incident de lundi est le quatrième en 24 heures survenu à différentes frontières d’Israël.

Cinq jeunes avaient ainsi tenté de s’introduire dans l’État hébreu depuis l’enclave dimanche soir. Ils sont toujours détenus et en cours d’interrogatoire.

Dimanche encore, les troupes israéliennes ont interpellé deux Libanais qui avaient franchi la frontière au niveau du village de Ghajar. Ils transportaient 11 kilos de hashish.

Dans la même journée, ce sont deux Jordaniens qui ont été interceptés en train de pénétrer illégalement sur le territoire israélien depuis la Jordanie, a déclaré l’armée. Ils ne transportaient aucune arme, et les raisons de leur acte demeurent inconnues.

Par ailleurs, en Cisjordanie, l’armée, le Shin Bet et la police des frontières ont arrêté 16 Palestiniens, soupçonnés de liens avec des organisations terroristes et d’implication dans des manifestations violentes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...