Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Un Palestinien tué lors de heurts à Naplouse – Croissant-Rouge palestinien

Selon les Palestiniens, plusieurs personnes ont été blessées alors que l'armée démolissait la maison d'Osama Taweel, qui a participé à l'assassinat d'Ido Baruch en octobre

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les troupes israéliennes démolissant l'appartement d'Osama Taweel, un Palestinien accusé d'avoir tué un soldat en Cisjordanie, dans la ville de Naplouse, le 15 juin 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Les troupes israéliennes démolissant l'appartement d'Osama Taweel, un Palestinien accusé d'avoir tué un soldat en Cisjordanie, dans la ville de Naplouse, le 15 juin 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Les Palestiniens ont affronté les troupes israéliennes à Naplouse dans la nuit de mercredi à jeudi, alors que l’armée entrait dans la ville du nord de la Cisjordanie pour démolir la maison d’un Palestinien accusé d’avoir tué un soldat l’année dernière.

Un Palestinien a été tué et d’autres ont été blessés au cours des affrontements, ont indiqué des secouristes palestiniens. Aucune victime israélienne n’a été signalée.

Les troupes sont entrées dans Naplouse peu avant minuit pour démolir la maison d’Osama Taweel, a déclaré Tsahal dans un bref communiqué. Le chef du Commandement du Centre de l’armée, le général Yehuda Fox, avait approuvé en avril l’ordre de saisir puis de démolir la maison.

Le 11 octobre 2022, Taweel et Abdel Kamel Jouri, membres du groupe terroriste de la Fosse au Lion basé à Naplouse, ont ouvert le feu et abattu le sergent-chef Ido Baruch de l’unité de reconnaissance de la brigade d’infanterie Givati, selon Tsahal.

L’attaque a eu lieu alors que Baruch assurait la sécurité d’une marche de protestation du mouvement pro-implantations à un échangeur près de l’implantation de Shavei Shomron, à l’extérieur de Naplouse.

Les deux hommes ont été arrêtés le 13 février, et un troisième membre de la cellule qui aurait aidé à planifier l’attaque, Hussam Bassam Isleem, a été tué lors d’un raid à Naplouse une semaine plus tard.

Des affrontements ont éclaté dans la région après l’entrée des troupes dans la ville, qui a été le théâtre de raids répétés de Tsahal au cours de l’année écoulée. Des images publiées sur les réseaux sociaux montrent des Palestiniens lançant des pierres et d’autres objets sur un convoi de véhicules militaires.

Des coups de feu ont été entendus dans d’autres vidéos circulant en ligne.

Le Croissant-Rouge palestinien a indiqué que ses secouristes avaient transporté deux Palestiniens grièvement blessés dans un hôpital de Naplouse, à la suite de tirs lors des affrontements. Des responsables de l’hôpital An-Najah ont déclaré à l’agence de presse officielle palestinienne Wafa que l’un des deux hommes, Khalil Yahya Al-Anis, avait succombé à ses blessures.

Le Croissant-Rouge a indiqué qu’un autre homme avait été touché par un véhicule de l’armée et que quelque 170 autres personnes avaient été traitées pour inhalation de gaz lacrymogène.

Jeudi matin, Tsahal a déclaré qu’au cours de l’opération, des hommes armés ont ouvert le feu sur les troupes, causant des dommages à plusieurs véhicules militaires. D’autres suspects ont lancé des engins explosifs et des cocktails Molotov, ainsi que des pétards sur les militaires, a déclaré l’armée.

« Les troupes ont répondu avec des moyens de dispersion des émeutes et des tirs réels sur les hommes armés », a déclaré Tsahal, ajoutant que plusieurs suspects ont été touchés.

L’armée a également publié une vidéo montrant l’explosion contrôlée démolissant l’appartement de Taweel à Naplouse.

Israël a pour politique de démolir régulièrement les maisons des Palestiniens accusés d’avoir perpétré des attentats meurtriers. L’efficacité de cette politique a fait l’objet de vifs débats, même au sein des services de sécurité israéliens, tandis que les défenseurs des droits humains dénoncent cette pratique comme une punition collective injuste.

La maison familiale de Jouri, le second tireur présumé, devrait également être rasée, selon l’annonce de Tsahal faite en avril. La famille peut encore faire appel de la décision auprès de la Haute Cour de justice d’Israël avant que Fox, le chef du Commandement du Centre, ne signe un ordre de démolition, mais de telles tentatives aboutissent rarement. Dans certains cas, les tribunaux ont limité l’ordre de démolition aux seules parties de la maison utilisées par le terroriste.

La maison d’Isleem, le troisième membre de la cellule, a été cartographiée par l’armée en mai en prévision d’une éventuelle démolition.

Le sergent-chef Ido Baruch, 21 ans, tué dans une fusillade en Cisjordanie le 11 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Les tensions entre Israël et les Palestiniens ont été intenses ces douze derniers mois, l’armée israélienne menant des opérations antiterroristes quasi-quotidiennes en Cisjordanie suite à plusieurs attentats terroristes palestiniens particulièrement meurtriers.

Depuis le début de l’année, les attentats terroristes en Israël et en Cisjordanie ont fait 20 morts et plusieurs blessés graves.

Selon le Times of Israel, 117 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués au cours de cette période – la plupart lors d’affrontements avec des soldats, mais certains dans des circonstances plus douteuses qui font l’objet d’une enquête par Tsahal.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.