Rechercher

Un Palestinien victime d’une fusillade puis kidnappé dans une ambulance à Taibe

L'homme a été localisé en Cisjordanie ; il s'agirait d'une querelle entre deux familles qui a commencé en Cisjordanie et s'est poursuivie à Taibe

Illustration : La police israélienne enquête sur la scène d'un crime le 2 juin 2021. (Crédit : Police israélienne)
Illustration : La police israélienne enquête sur la scène d'un crime le 2 juin 2021. (Crédit : Police israélienne)

Un Palestinien de Cisjordanie qui a été la cible d’une fusillade et a ensuite été enlevé dans la nuit de lundi à mardi dans la ville de Taibe, dans le centre d’Israël, a été localisé, a annoncé la police mardi.

La victime arrivait dans une clinique de Taibe avec une blessure par balle à la jambe lorsqu’elle a été kidnappée dans une ambulance par un assaillant armé alors qu’il se rendait dans un hôpital voisin, a indiqué le personnel médical à la police.

Après une vaste chasse à l’homme lancée par la police, les agents ont finalement pu appréhender l’agresseur présumé, un résident de Taibe.

La victime a apparemment été libérée par son ravisseur en Cisjordanie et a été localisée par la police peu après.

Une première enquête sur cet incident inhabituel a révélé que la fusillade et l’enlèvement qui a suivi étaient le résultat d’une querelle entre deux familles qui a commencé en Cisjordanie et s’est poursuivie à Taïbe – aboutissant à cet épisode violent.

Après son interrogatoire, le suspect sera déféré devant un juge dans la journée de mardi pour une audience de mise en détention provisoire, a indiqué la police.

A view of Taibe (photo credit: Moshe Shai/Flash90)
Vue sur Taibe (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Il s’agit de la dernière manifestation de la vague de criminalité incessante qui frappe les communautés arabes d’Israël.

A peu près au même moment, une mère et une de ses filles jumelles de 14 ans ont été tuées dans une fusillade à Lod lundi soir. La seconde jumelle a été grièvement blessée dans l’attaque. Les trois victimes étaient des résidentes arabes israéliennes de Lod. Sur les photos publiées par la police, il apparaît que les trois victimes se trouvaient dans un véhicule lorsqu’elles ont été la cible de tirs.

Dimanche, le journaliste Nadal Ijbaria a succombé à des blessures par balle dans la ville arabe d’Umm al-Fahm, dans le nord du pays, après avoir été la cible de menaces pendant une longue période.

Selon Abraham Initiatives, un groupe qui fait campagne contre la violence dans la communauté arabe, au moins 75 Arabes israéliens ont été tués depuis le début de l’année dans des crimes violents.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...