Un Palestinien vole la voiture d’un Arabe israélien, avec un enfant sur le siège
Rechercher

Un Palestinien vole la voiture d’un Arabe israélien, avec un enfant sur le siège

Le garçon de 5 ans a été retrouvé sur un bord de route, près du checkpoint de Hashmonaim, après que le suspect lui a ordonné de sortir de la voiture quand il a remarqué sa présence

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Illustration: un véhicule de la police israélienne arrête une voiture en Cisjordanie, le 20 juin 2018. (Crédit : police israélienne)
Illustration: un véhicule de la police israélienne arrête une voiture en Cisjordanie, le 20 juin 2018. (Crédit : police israélienne)

La police a reçu un signalement mercredi concernant un véhicule volé en Cisjordanie, avec un enfant de 5 ans assis sur la banquette arrière.

Le suspect a commencé sa route vers le village palestinien de Nil’in, lorsqu’il a réalisé qu’un enfant était toujours à l’intérieur. Il a alors ordonné à l’enfant de quitter le véhicule, selon la police.

Les autorités ont retrouvé l’enfant sur le bas-côté de la route près du checkpoint de Hashmonaim et a indiqué qu’il était en bonne santé.

Le suspect ainsi que la voiture volée étaient toujours dans la nature et la police s’est lancée à sa poursuite, accompagnée de troupes de l’armée israélienne.

Un porte-parole de l’armée israélienne a confié au Times of Israel que le véhicule appartenait à un arabe israélien et que le suspect était Palestinien.

Il s’agirait du troisième crime de ce genre en moins d’une semaine en Cisjordanie.

Jeudi dernier, une Israélienne conduisait près de l’implantation de Talmon, au nord-ouest de Ramallah, quand un véhicule palestinien lui a coupé la route, la forçant à s’arrêter pour éviter une collision.

La police a indiqué que les deux suspects sont sortis de leur voiture et se sont approchés de la femme. Ils ont fracassé le pare-brise et tiré de force la femme, avant de s’emparer du véhicule et de prendre la fuite, selon la police.

La victime, originaire de l’implantation de Neria, a refusé les soins médicaux, malgré quelques blessures légères.

Le Conseil régional de Binyamin a ensuite envoyé un message WhatsApp à tous les résidents, leurs appelant à faire preuve de précaution sur les routes, après ce troisième incident de détournement de voiture en une semaine.

Le message encourageait les résidents à installer des fenêtres renforcées et à circuler avec les portières verrouillées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...