Un pilote de F-35 sanctionné après avoir causé des boums soniques dans le nord
Rechercher

Un pilote de F-35 sanctionné après avoir causé des boums soniques dans le nord

L'armée affirme que le vacarme était dû à un avion de chasse allant plus vite que la vitesse autorisée lors d'un exercice d'entraînement

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un F-35 I israélien participe à l'exercice multinational de défense aérienne "Blue Flag" sur la base aérienne d'Ovda, au nord de la ville israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019. (Jack Guez/AFP)
Un F-35 I israélien participe à l'exercice multinational de défense aérienne "Blue Flag" sur la base aérienne d'Ovda, au nord de la ville israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019. (Jack Guez/AFP)

Mercredi, l’armée de l’Air israélienne a cloué au sol un pilote qui avait causé des boums soniques au-dessus du nord d’Israël la nuit précédente, surprenant les habitants de la région.

Les boums soniques, qui sont causés par les avions lorsqu’ils dépassent la vitesse du son, ont été entendus dans la ville portuaire de Haïfa au nord et dans la vallée de Jezreel.

Les habitants de la région, entendant ce qui ressemblait à de grosses explosions vers 22 heures, craignaient qu’une attaque ou une urgence quelconque ne soient en fait à l’origine du vacarme, d’où les messages de panique postés sur les réseaux sociaux.

« Quel est ce boum insensé qui vient d’être entendu dans la région de Haïfa et de la vallée de Jezreel ? », a écrit un présentateur de Radio Israël.

Mercredi matin, l’armée a confirmé qu’elle était responsable du bruit, affirmant qu’il était causé par « un pilote dépassant les limites de vitesse pour un vol effectué lors d’une session d’entraînement d’avions de chasse dans la région ».

Et d’ajouter : « Le pilote a été cloué au sol ».

Le F-35 est considéré comme l’avion de chasse le plus avancé d’Israël, avec des capacités furtives de pointe et de puissants ordinateurs de bord qui le relient à d’autres avions dans le ciel.

Israël a signé des accords avec les États-Unis pour l’achat de 50 F-35, assez pour deux escadrons, et envisage d’en acheter d’autres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...