Un proxénète condamné à 7 ans de prison pour avoir forcé une femme à se prostituer
Rechercher

Un proxénète condamné à 7 ans de prison pour avoir forcé une femme à se prostituer

Vladimir Chernyshev a promis un travail à Tel Aviv à une jeune Russe mais l’a à la place battue, violée et détenue jusqu’à ce qu’elle accepte de se prostituer

Une prostituée dans le sud de Tel Aviv, en janvier 2013. Illustration. (Crédit : Flash90)
Une prostituée dans le sud de Tel Aviv, en janvier 2013. Illustration. (Crédit : Flash90)

La cour du district de Tel Aviv a condamné dimanche Vladimir Chernyshev à sept ans de prison pour trafic d’être humain en vue de prostitution.

Ce mois-ci, Chernyshev avait plaidé coupable des chefs d’accusation de trafic d’être humain et de prostitution dans le cadre d’un accord conclu avec les procureurs qui a permis l’abandon de trois chefs d’accusation de viol.

Selon le dossier judiciaire, Chernyshev a persuadé en 2005 une jeune femme russe de venir en Israël en lui promettant un emploi de danseuse dans un club de Tel Aviv. Quand elle est arrivée, Chernyshev lui a dit qu’elle lui devait 5 000 dollars pour les frais de voyage et pour lui avoir trouvé un emploi.

Chernyshev et ses associés ont forcé la jeune femme, appelée Camilla dans le dossier, à payer sa dette en se prostituant et l’a violemment frappée quand elle protestait.

Elle a été forcée de se prostituer entre 13h30 et 5h30 du matin, sept jours par semaine. Elle a ensuite dit à la police qu’elle avait jusqu’à 15 clients par jour.

En 2005, Camilla avait été arrêtée et rapatriée en Russie par les autorités israéliennes.

Trois ans plus tard, elle avait porté plainte contre Chernyshev et ses associés auprès de la police israélienne, mais les autorités avaient à l’époque étaient incapables de les localiser.

Chernyshev a finalement été arrêté en septembre 2015 à Tel Aviv après avoir été appréhendé par des policiers pour une infraction mineure au code de la route.

La cour a indiqué qu’il vivait, au moment de son arrestation, une vie normale avec femme et enfants.

La première inculpation contre Chernyshev indiquait qu’il avait violé Camilla trois fois pendant qu’il la détenait. Ces accusations ont été abandonnées car la victime ne souhaitait pas revenir en Israël et témoigner contre Chernyshev devant la cour.

Avec l’accord de Camilla, les procureurs ont proposé un accord à Chernyshev, qui permet l’abandon des chefs d’accusation de viol en échange d’aveu sur les autres crimes commis.

Le 8 mars, la cour de Tel Aviv a inculpé Chernyshev pour trafic d’être humain en vue de prostitution, trafic d’un individu avec des circonstances aggravées, détention illégale, agression aggravée, menaces verbales et possession d’une arme mortelle. Il devra également verser 80 000 shekels de dédommagement à Camilla.

Bien que la prostitution elle-même soit légale en Israël, le proxénétisme, le trafic sexuel et la gestion d’une maison close sont interdits par la loi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...