Rechercher

Un rabbin français bloqué en Israël pour ne pas avoir fait son service militaire

Menachem Mendel Attal, émissaire Habad, a été arrêté alors qu’il s’apprêtait à quitter Israël avec sa femme et sa fille fin août dernier, après être venu dans le pays en vacances

Des voyageurs à l'aéroport international Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 7 septembre 2022. (Crédit : Arie Leib Abrams/Flash90)
Des voyageurs à l'aéroport international Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 7 septembre 2022. (Crédit : Arie Leib Abrams/Flash90)

Menachem Mendel Attal, citoyen franco-israélien de 25 ans, rabbin à Grenoble et émissaire du mouvement Habad Loubavitch dans la ville, est bloqué en Israël depuis la fin de l’été, après qu’il a été accusé de défection des rangs de l’armée.

L’homme a été arrêté alors qu’il s’apprêtait à quitter Israël avec sa femme et sa fille fin août dernier, après être venu dans le pays en vacances.

« N’ayant pas le choix, sa femme et son enfant ont pris l’avion pour rentrer en France, alors que la femme était à un stade avancé d’une grossesse à risque », a indiqué Mendi Rizel, journaliste de la radio Kol Barama qui a révélé l’affaire.

Selon la station, toutes les demandes pour qu’il puisse retourner auprès de sa famille en France et bénéficier d’une exemption de l’armée sont restées sans réponse. Sa femme a finalement accouché sans son mari à ses côtés.

Selon l’armée, le cas de Menachem Mendel Attal n’est pas équivalent à une désertion. Il est plutôt accusé de non-respect des procédures, ce qui fait que son statut n’est pas encore régularisé.

Interrogé par Kol Barama, un responsable militaire a recommandé à l’homme de se rendre dans un bureau de recrutement militaire « dès que possible » afin de régulariser sa situation, avec les certificats requis s’il en possède.

Yossi Taieb arrive au Parlement israélien, pour la séance d’ouverture de la Knesset, à Jérusalem, le 15 novembre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi / Flash90)

Yossi Taieb, député israélien du Shas, francophone et originaire de France, a affirmé que des Juifs de la diaspora nés hors d’Israël étaient considérés comme Israéliens à cause de leurs parents.

« L’armée n’est pas vraiment à blâmer, il est simplement nécessaire de régler légalement la question pour éviter ce phénomène », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.