Un rapport de l’armée révèle les causes du crash du F-16 d’octobre
Rechercher

Un rapport de l’armée révèle les causes du crash du F-16 d’octobre

L’enquête de l’armée de l’air révèle que le crash du F-16, qui a fait un mort, pourrait être dû à un poids inégalement réparti

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Ohad Cohen Nov, 34 ans, pilote de l'armée de l'air israélienne, tué dans un accident d'avion le 5 octobre 2016. (Crédit : autorisation)
Ohad Cohen Nov, 34 ans, pilote de l'armée de l'air israélienne, tué dans un accident d'avion le 5 octobre 2016. (Crédit : autorisation)

L’enquête de l’armée de l’air israélienne sur le crash du F-16 en octobre dernier dans une base aérienne dans le sud d’Israël au cours duquel le major Ohad Cohen Nov a été tué révèle que la cause de l’accident était un ‘atterrissage asymétrique’ au cours duquel le poids de l’avion n’était pas uniformément distribué.

La conclusion fait partie d’un rapport de l’armée qui a été rendu public jeudi.

Le rapport, remis au chef de l’armée de l’air ces derniers jours, constate que Cohen Nov et son navigateur ont correctement suivi les procédures, mais que cela ne pouvait empêcher le fait qu’ils étaient « incapables de contrôler l’aéronef ».

Le navigateur s’est éjecté de l’avion avec succès juste avant l’accident, suivi peu de temps après par Cohen Nov. Ce dernier ne s’est éjecté que 0,4 secondes après son navigateur, selon le site d’information Ynet.

Le navigateur a réussi à sortir de l’avion en grande partie indemne, mais Cohen Nov est mort pendant l’éjection, a indiqué le rapport.

À la lumière de ce rapport, le chef de l’armée de l’air, Amir Eshel, a demandé un examen des procédures d’atterrissage asymétrique, y compris sur des vols d’essai et un nouvel entraînement pour les pilotes et les navigateurs, a annoncé l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...