Un sénateur démocrate choisit l’hébreu pour répondre à Donald Trump
Rechercher

Un sénateur démocrate choisit l’hébreu pour répondre à Donald Trump

Le candidat à la présidentielle américaine Cory Booker estime que les valeurs juives de "tsedaka" et de "''hessed" manquent au président américain

Le sénateur démocrate Cory Booker, au Capitole, le 28 juin 2017. (Crédit : Mobilus In Mobili/CC BY-SA 4.0/WikiCommons)
Le sénateur démocrate Cory Booker, au Capitole, le 28 juin 2017. (Crédit : Mobilus In Mobili/CC BY-SA 4.0/WikiCommons)

JTA — Le sénateur Cory Booker a étudié la Torah, à l’époque où il fréquentait l’université d’Oxford. Le candidat aux élections présidentielles a eu l’occasion de démontrer ses connaissances de l’hébreu en campagne mercredi lorsqu’on lui a demandé de réagir aux propos du président américain sur la déloyauté des Juifs américains qui votent démocrate.

« Je connais les valeurs juives… tsedaka, chesed… le judaïsme a conceptualisé la gentillesse, la décence et la miséricorde », explique-t-il dans une vidéo publiée sur Twitter par le site politique Iowa Starting Line. « Ces idéaux ne sont pas illustrés par le président des États-Unis ».

Le parlementaire du New Jersey a ajouté que les démocrates « ne sont pas moins déloyaux envers ce pays » que les républicains.

Cory Booker est actuellement à la sixième place dans la plupart des sondages parmi les prétendants démocrates, récoltant environ 2 % des voix. Mais la collaboration de l’élu afro-américain avec la L’Chaim Society d’Oxford et son ancien directeur, le rabbin Smuley Boteach, lui a permis d’engranger du vocabulaire hébreu.

« Le mot tsedaka — je sais que vous ne connaissez pas la Torah — n’est pas seulement utilisé pour évoquer la charité, la décence et la miséricorde, c’est également le mot qui renvoie à la justice. Nous devons y revenir, être bon l’un envers l’autre », a-t-il répondu au journaliste qui l’interrogeait.

Cory Booker conserve un exemplaire de la Torah en hébreu sur son bureau, est resté proche du rabbin Boteach jusqu’à ce que le sénateur ne soutienne l’accord sur le nucléaire iranien et utilise des concepts hébreux et juifs dans ses politiques depuis le début de sa carrière politique.

‘Hessed se traduit généralement par « bonté » et décrit le fait de rendre visite aux malades et d’aider les pauvres, par exemple.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...