Rechercher

Un site marchand limite la vente d’articles aux motifs de la « Liste de Schindler »

Les articles, décorés du train menant à Auschwitz et de personnages du film de Steven Spielberg de 1993 sur la Shoah, avaient fait couler beaucoup d'encre la semaine passée

Des leggings 'Schindler’s List' à vendre sur le site artisanal Redbubble. (Crédit : Capture d'écran par l'intermédiaire de la JTA)
Des leggings 'Schindler’s List' à vendre sur le site artisanal Redbubble. (Crédit : Capture d'écran par l'intermédiaire de la JTA)

La plateforme marchande Redbubble a déclaré avoir « limité » la vente, sur son site, d’articles décorés de motifs inspirés de « La Liste de Schindler ». Des leggings décorés de personnages du film [de Steven Spielberg] avaient embrasé la Toile la semaine passée.

« Cette création a fait l’objet de limitations d’utilisation et nous avons mis en place des mesures de surveillance », a déclaré Marissa Hermo, porte-parole de Redbubble, à la JTA dans un communiqué.

Les leggings en question, repérés dans une friperie de Los Angeles, sont décorés d’une image du train menant à Auschwitz et de personnages du drame sur la Shoah de Steven Spielberg, sorti en 1993. Une photo du vêtement avait été publiée sur un compte Instagram très suivi.

Avant que Redbubble n’impose des restrictions, le design était proposé sur une grande variété de supports, notamment des jupes, des rideaux de douche et des étuis pour iPhone. Le porte-parole a déclaré que cela « pouvait être considéré comme une banalisation de la Shoah ».

Redbubble permet aux designers indépendants d’exposer leurs créations et de les vendre depuis la plate-forme. Elles peuvent ensuite être imprimées sur une grande variété de supports.

« Avec tout le contenu téléchargé par des utilisateurs tiers, il y a parfois des problèmes de contenu, non-conformes à nos protocoles », a déclaré Hermo. « Nous examinons la plate-forme de manière proactive chaque jour et nous efforçons de déréférencer tout ce qui n’est pas approprié. »

On ignore depuis quand la création inspirée de « La Liste de Schindler » était était en ligne, mais les leggings ont eu le temps d’être achetés puis donnés à une friperie. Le créateur des articles n’a pas répondu à une demande de commentaires de la JTA.

Redbubble a déclaré limiter cette création à « la décoration murale », tout autre produit commercialisé avec ce design relevant de « problèmes techniques ».

Toujours est-il qu’à la fin de la journée de jeudi, l’ensemble des produits affichant cette création avaient été retirés du site.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...