Un soldat israélien légèrement blessé dans une attaque au couteau à Hébron
Rechercher

Un soldat israélien légèrement blessé dans une attaque au couteau à Hébron

L’assaillant a été abattu par les forces de sécurité près du quartier de Tel Rumeida

Des soldats israéliens à Hébron, le 6 novembre 2015. Illustration. (Crédit : AFP/Ahmad Gharabli)
Des soldats israéliens à Hébron, le 6 novembre 2015. Illustration. (Crédit : AFP/Ahmad Gharabli)

Un soldat israélien a été très légèrement blessé samedi matin dans une probable attaque au couteau à Hébron, en Cisjordanie, selon des responsables.

L’attaquant présumé a été abattu par les forces de sécurité près du quartier de Tel Rumeida de la ville, a annoncé l’armée.

L’incident est la cinquième attaque qui serait liée au terrorisme du week-end, et le troisième dans la région de Hébron.

Vendredi matin, un Jordanien a été abattu alors qu’il tentait de poignarder une garde-frontière à la porte de Damas de Jérusalem.

Moins d’une heure après, un soldat a abattu un Palestinien et blessé grièvement une Palestinienne qui auraient tenté une attaque à la voiture bélier devant l’implantation de Kiryat Arba, près de Hébron.

Vendredi après-midi, un chauffeur de bus a lui aussi été légèrement blessé quand des agresseurs inconnus ont jeté des pierres et des bouteilles de verre remplies de peinture sur son véhicule, sur l’autoroute entre Jérusalem et l’implantation de Maale Adumim.

Vendredi en fin d’après-midi, un soldat de 19 ans a été légèrement blessé au visage pendant une attaque au couteau au checkpoint Gilbert, lui aussi proche du quartier Tel Rumeida de la ville.

Jeudi soir à Hébron, des soldats israéliens ont abattu un suspect palestinien, Muhammad Ahmad Abed al-Fattah al-Sarrahin, qui tentait de fuir son arrestation.

La région de Hébron, où Palestiniens, juifs israéliens et soldats vivent les uns à côté des autres, a été la scène de fréquents affrontements entre les forces de sécurité israéliennes et les Palestiniens, ainsi que d’attaques terroristes palestiniennes.

Cette dernière année, Israël a connu une vague d’attaques terroristes palestiniennes dites de « loups solitaires », qui ont tué 35 Israéliens et quatre ressortissants étrangers depuis octobre 2015. Plus de 200 Palestiniens ont également été tués, les deux tiers pendant qu’ils attaquaient des Israéliens, et les autres pendant des affrontements avec les troupes, selon l’armée israélienne.

Les violences ont cependant spectaculairement diminuées depuis quelques mois.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...